Résultats : L’Allemagne et l’Europe de l’Est dopent la collecte des primes chez Generali

Si l’activité est quasi-nulle en France et parfois même en recul en Italie, les primes collectées sont en forte croissance en  Allemagne et en Europe centrale et de l’est.

Le chiffre d’affaires de Generali est resté solide en 2012 avec près de 70Mds d’euros de primes collectées, en hausse de 3,2%, a déjà fait savoir l’assureur qui doit publier l’ensemble de ses résultats à la mi-mars.

Le groupe italien se félicite « d’avoir terminé l’année sur une hausse de ses résultats, en particulier au 4e trimestre, malgré une conjoncture internationale toujours difficile ».

Mais les situations sont contrastées entre les pays européens. L’Allemagne et l’Europe centrale et de l’Est sont les plus gros contributeurs à la croissance du groupe, avec des bonds  respectifs de 6% et 6,9% pour 16,5Mds d’euros d’affaires en Allemagne et 3,9Mds d’euros pour les pays d’Europe de l’est.

L’Allemagne, premier marché en assurance-vie pour Generali

Le marché allemand est particulièrement dynamique en assurance-vie avec une croissance de 5,7% portant le total de primes collectées à 13,5Mds d’euros. Sur cette branche, il devient le plus gros marché pour le groupe. Dans l’assurance-dommages, l’Allemagne se distingue aussi avec une hausse de 7% des primes, de même que l’Europe de l’Est et centrale (+9,8%).

L’Italie et la France sont toujours des poids lourds, mais ils génèrent peu de croissance. La France compte pour 13Mds de primes collectées dont 9Mds pour l’assurance-vie, l’activité est en quasi-stabilité. L’activité en Italie ne progresse pas non plus, les primes reculent même de 2% en assurance dommages.

Le groupe avait présenté le mois dernier un plan stratégique sur trois ans prévoyant un renforcement du poids de l’assurance dommages dans son activité. D’ici à 2015, elle devrait représenter “environ la moitié” des profits de Generali dans l’assurance, contre environ 35% actuellement, avait-il promis.