Résultats : Groupama va « équilibrer son activité » en 2012

Thierry Martel, directeur général de Groupama a annoncé sur Radio Classique, jeudi 6 décembre, que l’assureur mutualiste parviendra à « équilibrer son activité », sans être certain de faire des bénéfices.

L’assureur mutualiste Groupama parviendra à « équilibrer son activité » cette année, mais il est « trop tôt » pour dire s’il fera des bénéfices, après une lourde perte de 1,76Md d’euros en 2011, a déclaré son directeur général Thierry Martel jeudi 6 décembresur Radio Classique.

« L’année 2012, sur le plan technique, a présenté des caractéristiques particulières liées à des phénomènes climatiques à répétition, liées aussi à la dégradation d’un certain nombre de risques, mais nous équilibrerons notre activité sur cette année », a déclaré M. Martel.

Il a laissé entrevoir une hausse des primes d’assurances en 2013, jugeant que « plusieurs facteurs » poussaient à un tel mouvement.

Engagé dans un vaste plan de restructuration et de redressement de la solvabilité, moyennant plusieurs cessions et un plan d’économies de 400M d’euros, M. Martel a par ailleurs déclaré que le processus de vente de la filiale Groupama Private Equity était « maintenant très avancé ».

« C’est une question de semaines (…) Nous avons plusieurs compétiteurs et maintenant, nous sommes à l’heure du choix », a-t-il déclaré.

Alors que le groupe a réduit son exposition aux marchés d’actions face à la tourmente financière, M. Martel précise rester attentif à une éventuelle remontée des taux obligataires.

Alors que les taux de certaines obligations souveraines, comme celles de la France sur le marché secondaire, sont à un niveau historiquement bas, l’impact (d’une remontée des taux) pour l’industrie financière serait très importante, a-t-il mis en garde.

Paris, 6 décembre 2012 (AFP)