Résultats Euler Hermes T3 2008 : résultat net en baisse de 57,8%

    Chiffre d’affaires en hausse de +5,6% au troisième trimestre 2008. Résultat net en recul à 30 millions €

    Sur les neuf premiers mois de 2008, chiffre d’affaires de 1 624 millions d’€ (+4,0%) et résultat net de 152 millions d’€ (-57,8%)

    « Au second semestre 2008, nos clients et leurs partenaires commerciaux éprouvent davantage de difficultés à réagir à la conjoncture économique négative. Euler Hermes a pris les dispositions nécessaires pour faire face à cet environnement et continuer ainsi à accompagner ses clients en cette période difficile », a déclaré Clemens von Weichs, Président du Directoire.

    Le 5 novembre 2008, le Directoire a présenté au Conseil de Surveillance d’Euler Hermes les résultats du troisième trimestre 2008 et les résultats annuels à la fin septembre 2008.

    Résultats du troisième trimestre

    Au premier semestre 2008, l’économie mondiale a subi un ralentissement marqué. Celui-ci est apparu aux Etats-Unis puis s’est propagé à l’Europe, affectant dans un premier temps le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne et l’Italie, puis la France et l’Allemagne. Le troisième trimestre a confirmé les scénarios de récession pour 2008 et 2009. Les économies de la zone euro devraient être touchées de plein fouet, en raison principalement de la baisse de la production et de la demande.

    Le résultat net d’Euler Hermes pour le troisième trimestre 2008 est obéré par la hausse des défauts de paiement et des faillites sur fond de grave crise économique. Dans ce contexte, le résultat net au troisième trimestre 2008 – 30,0 millions d’euros – est nettement inférieur à celui enregistré sur la même période en 2007.

    Chiffres-clés – 3e trimestre 2008 (non audités)

    Suite à des hausses de taux de prime et à une augmentation du chiffre d’affaires de son activité de services, Euler Hermes a enregistré au troisième trimestre 2008 une progression de son chiffre d’affaires de 7,4%.

    Le résultat net de 30,0 millions d’euros pour le troisième trimestre 2008 est impacté par l’augmentation des défaillances d’entreprises causée par la crise économique, engendrant une forte croissance du ratio de sinistralité net à 70,8% (+30,4 points) pour le troisième trimestre 2008, après 40,4% au troisième trimestre 2007, un niveau historiquement bas. L’augmentation de la sinistralité durant le troisième trimestre 2008 est imputable à la hausse des défaillances ces deux derniers mois en France et en Allemagne.

    En dépit de la faiblesse des marchés financiers, Euler Hermes n’a pas subi de dépréciations d’actifs importantes (moins de 0,2%) sur son portefeuille financier. Le résultat net de 128 millions d’euros au troisième trimestre 2007 avait bénéficié d’un dégrèvement fiscal de 42 millions d’euros. Aucun élément exceptionnel n’a impacté le résultat net du troisième trimestre 2008.