Résultats : Ageas affiche une perte de 475M d’euros au 3T en raison des turbulences sur les marchés

L’assureur belge Ageas a enregistré au 3e trimestre une perte nette de 474,9 millions d’euros, subissant les effets de “la tourmente sur les marchés financiers”, selon des résultats publiés mercredi, hypothéquant les résultats de l’ensemble de l’année. 

En 2010, le groupe avait enregistré au troisième trimestre un bénéfice net de 190,6 millions d’euros. “Le trimestre écoulé a une fois encore été marqué par une forte volatilité sur les marchés financiers. Dans ce contexte (…) nous avons décidé de déprécier à nouveau l’ensemble des titres grecs que nous détenons encore”, explique le PDG d’Ageas, Bart De Smet, cité dans le communiqué.

“Par ailleurs, l’importante régression des marchés d’actions a aussi affecté nos résultats d’assurance”, ajoute-t-il, soulignant notamment que les encaissements, surtout en assurance vie, sont restés inférieurs aux niveaux de l’année dernière, “subissant la pression induite par la préoccupation du secteur bancaire pour la liquidité”. Les encaissements bruts de prime ont reculé de 5% à 3,89 milliards d’euros contre 4,1 milliards un an plus tôt.

Dans l’assurance, le groupe a enregistré une perte nette de 319,6 millions d’euros contre un bénéfice net de 153,2 millions un an plus tôt.

Pour l’année complète, Ageas prévoit “un encaissement proche des niveaux de 2010”. Mais quant à la performance financière, “l’impact des dépréciations ainsi que la conjoncture actuelle sur les marchés financiers ne nous permettent pas de maintenir nos prévisions antérieures, ni de donner une nouvelle estimation du résultat net attendu pour 2011”, selon M. De Smet.

Le groupe s’attend néanmoins à être en mesure de proposer un dividende aux actionnaires pour l’exercice 2011.

La société Ageas est l’héritière du bancassureur belgo-néerlandais Fortis, démantelé durant la crise financière et dont elle a récupéré un portefeuille d’actifs douteux à la valeur très volatile.

Avec AFP