Résultats 2019 : Bénéfice en hausse pour Munich Re

Le réassureur allemand Munich Re a publié vendredi un bénéfice net en progression de 19% malgré une hausse des gros sinistres, qui ont coûté plus que les contrats ont rapporté.

A 2,7 milliards d’euros de bénéfice net en 2019, Munich Re a dépassé ses objectifs de 200 millions d’euros et le groupe se dit confiant dans la perspective d’atteindre 2,8 milliards en 2020. L’activité principale de réassurance a contribué pour 2,3 milliards d’euros au résultat, quelque 400 millions de plus qu’en 2018.

Si l’assurance dommages a vu les indemnités augmenter en raison d’une hausse des gros sinistres, dont le volume a progressé d’un milliard d’euros à 3,1 milliards, les rentrées de primes ont également crû, entraînant une hausse du bénéfice de cette division. Les remboursements des plus gros sinistres représentent 15% des rentrées, avec une part importante des dommages liée à l’aviation et aux incendies.

Au total, les sinistres matériels ont coûté plus cher que les primes engendrées, avec un ratio, indicateur essentiel pour l’assurance, de 101% contre 99,4% en 2018. Le typhon Hagibis, survenu en octobre au Japon, a été la plus coûteuse catastrophe naturelle pour Munich Re l’année passée, avec 780 millions d’euros de dépenses.

Les revenus d’investissements ont progressé à 7,7 milliards d’euros contre 6,5 milliards en 2018. La branche d’assurance vie a vu son bénéfice reculer de 3% à 706 millions d’euros.