Résultats 2017 T1 : Bénéfice net en fort recul pour Coface

L’assureur-crédit Coface a enregistré un bénéfice net divisé par trois sur un an au premier trimestre, lesté entre autres par une baisse des revenus d’investissements et une hausse de la sinistralité, selon un communiqué publié mercredi.

De janvier à mars, le groupe a vu son bénéfice net reculer à 7,3 millions d’euros contre 22,3 millions sur la même période en 2016, précise le communiqué. A périmètre constant, c’est-à-dire en excluant l’activité de gestion des garanties publiques à l’export transférée début janvier à Bpifrance, la baisse du bénéfice net est légèrement moins prononcée, de 61%.

Le chiffre d’affaires a quant à lui baissé de 5% sur un an à 348,3 millions d’euros. Dans le détail, Coface a enregistré une baisse de ses revenus dans plusieurs régions, principalement en Asie-Pacifique, région marquée par des sinistres toujours élevés, et en Amérique du Nord où la signature de grands contrats au premier trimestre 2016 ne s’est pas renouvelée.

En outre, le groupe fait état de revenus nets d’investissements divisés par près de deux sur un an, à 5,6 millions d’euros contre 10,8 millions sur les trois premiers mois de 2016, et d’un ratio de sinistralité net de réassurance, rapport entre l’indemnisation des sinistres et les primes perçues, en progression de 3,2 points sur un an, à 58,2%. Plus cet indicateur est bas, plus les activités d’assurances sont rentables.

Le groupe, qui traverse une période de turbulences, a déja vu son bénéfice net divisé par trois en 2016. Il a dévoilé fin septembre son nouveau plan stratégique à horizon 2019 en vue d’améliorer sa rentabilité par des économies de coûts et en modernisant son fonctionnement.