Résultats 2016 T1 : Activité en hausse grâce au dommage pour Axa

INFOGRAPHIES – Axa a livré des éléments de résultats pour le premier trimestre 2016. Le chiffre d’affaires ressort à la hausse tiré par les activités dommages et l’assurance internationale.

Sur les trois premiers mois de l’année 2016, Axa a dégagé un chiffre d’affaires de 31,8Mds d’euros en hausse de 1% par rapport au 1er trimestre 2015. Une croissance permise par la croissance de ses activités en dommages et sur le segment de l’assurance internationale qui croissent respectivement de 3% et 6% en comparable.

Dans le détail, le chiffre d’affaires particuliers augmente de 4%, « principalement soutenu par l’activité Direct, reflétant dans l’ensemble un meilleur positionnement prix et une forte hausse des volumes en France, en Pologne et au Japon ». Pour autant, en raison, notamment, d’une modification de la réglementation en Turquie qui a conduit à de fortes hausses tarifaires et à une perte de 132.000 contrats, le nombre de nouveaux contrats nets en assurance de particuliers recule de 64.000.

En vie, l’activité reste stable à 17,4Mds d’euros de chiffre d’affaires contre 17,5Mds d’euros au premier trimestre 2015. La volume des affaires nouvelles est en nette hausse (+16%), et ce, sur la plupart des lignes de produits (UC, fonds général, prévoyance et santé). En revanche, la marge sur affaires nouvelles se contracte de 6 points « reflétant un changement temporaire de mix produits principalement au Royaume-Uni à la suite de ventes plus élevées de contrats de retraite collective, en région Asie du Sud-Est, Inde et Chine en raison de ventes saisonnières plus élevées en Chine, et aux Etats-Unis en raison d’une proportion plus importante de ventes de produits ‘Variable Annuities non-GMxB’ par rapport aux produits ‘Variable Annuities GMxB’ », indique un communiqué.

La collecte nette reste positive (3Mds d’euros), mais moins élevée qu’au premier trimestre 2015 (3,9Mds d’euros)

Sur le volet gestion d’actifs, l’activité est à la baisse. Le chiffre d’affaires passe ainsi de 956M d’euros entre janvier et mars 2015 à 883M d’euros au premier trimestre 2016. La collecte nette demeure là aussi positive à 10Mds d’euros, mais inférieure au trois premiers mois 2015 (19Mds d’euros).

Enfin, le ration de solvabilité 2 recule de 5 points par rapport au 31 décembre 2015 pour s’établir à 200%, mais demeure dans la fourchette cible de 170-230% que s’est fixée le groupe.