Résultats 2016 T1 : Scor fait mieux que prévu

Le réassureur français Scor a enregistré un repli de 2,9% de son bénéfice net au premier trimestre, à 170 millions d’euros, selon un communiqué publié mercredi, un résultat toutefois au-dessus des attentes.

Les analystes tablaient en moyenne sur un bénéfice net de 161 millions d’euros, selon le consensus établi par le fournisseur de données financières Factset. Au niveau commercial, les primes brutes émises (équivalent du chiffre d’affaires) ont progressé de 5,1%, à 3,3 milliards d’euros, un niveau conforme aux attentes.

Dans le détail, la croissance des primes brutes a été forte dans le segment de la réassurance vie (+10,5% à 1,9 milliard d’euros) et Scor s’attend à ce qu’elle soit comprise entre 4% et 5% sur l’ensemble de 2016. Pour sa part, la branche dommage et responsabilité (P&C) a vu ses primes brutes reculer de 1,6%, à 1,4 milliard d’euros, notamment pénalisée par une baisse de l’activité liée à l’aviation.

La rentabilité technique, en dommage et responsabilité, s’est légèrement détériorée, de 0,6 point, avec un ratio combiné net (indemnisation des sinistres, frais et commissions rapportés aux primes perçues) passant de 89,1% à 89,7%.

« Au premier trimestre 2016, Scor continue de dégager d’excellents résultats, dans la continuité des performances réalisées en 2015. (…) Scor poursuit son développement global au premier trimestre, et chacune des deux divisions Vie et P&C dégage une rentabilité technique élevée », s’est félicité son PDG, Denis Kessler, cité dans le communiqué.

Le groupe prévoit de dévoiler en septembre son futur plan stratégique, qui couvrira la période mi-2016/mi-2019.