Résultats 2016 T1 : Primes en baisse pour Swiss Life

L’assureur helvétique Swiss Life a vu ses recettes issues des primes reculer au premier trimestre, plombées par un reflux en Suisse, son plus gros marché, a-t-il annoncé jeudi lors d’un point sur son activité.

Sur les trois premiers mois de l’année, les recettes de ses primes se sont contractées de 10%, à 6,7 milliards de francs suisse (6 milliards d’euros), a indiqué le groupe zurichois dans un communiqué. Les analystes interrogés par l’agence AWP tablaient en moyenne sur un volume d’affaires de 7,1 milliards de francs suisses.

Les revenus issus de frais et commissions se sont toutefois étoffés de 3%, à 332 millions. En Suisse, son plus gros marché, les revenus tirés des primes ont reculé 9%, à 4,9 milliards de francs suisses, a-t-il chiffré sans donner d’avantage de détails. Les revenus issus de frais et commissions y ont par contre progressé de 15%, à 61 millions de francs suisses.

En France, son plus gros marché hors de ses frontières, les primes se sont maintenues au niveau de de l’exercice précédent, à 1,1 milliard de francs suisses, malgré un recul de 2% en monnaie locale. Les revenus issus de frais et commissions y ont par contre chuté de 10% en monnaie locale, face à des conditions de marché défavorables.

Son unité de marché international, dédiée aux produits d’assurances vie structurés pour la clientèle fortunée. Les produits directs des placements sont, quant à eux, restés stables à 1,1 milliard de francs suisses.

Malgré ce repli sur le début d’année, le groupe s’est dit en bonne voie pour atteindre ses objectifs pour 2016.