Résultats 2015 : Les UC tirent l’activité de CNP Assurances

INFOGRAPHIES – CNP Assurances a vu son chiffres d’affaires et son résultat net grimper en 2015 à la faveur d’une croissance de l’activité en unité de compte.

CNP Assurances a enregistré un chiffre d’affaires de 31,6Mds d’euros en 2015, en hausse de 2,5%. Le résultat net s’établit quant à lui à 1,13Md d’euros contre 1,08Md d’euros en 2014, soit une hausse de 4,7%. « Ces chiffres sont le résultat de la poursuite et de l’accélération de la transformation de notre modèle d’affaires à travers notamment le renforcement de notre business mix », à expliqué Frédéric Lavenir, directeur général de CNP Assurances.

En France, le chiffre d’affaires de CNP sur l’épargne/retraite UC a ainsi bondi de 21,4% à 3,16Mds d’euros, quand celui de l’épargne/retraite en euros se stabilisait (-0,7%).
Le résultat est une collecte nette proche de 0 en euros (0,2Md d’euros) alors que celle en unités de comptes atteint 2Mds d’euros en 2015, soit environ 15% de la collecte nette réalisée par le marché français.

Le segment prévoyance enregistre lui une baisse d’activité (-3,3%) en raison « d’un redressement technique qui est passé par une politique de résiliation assumée », précise Frédéric Lavenir. La valeur des affaires nouvelles sur cette branche atteint ainsi 32%.

A l’international et plus particulièrement en Amérique latine, l’activité de CNP Assurances a également connu une bonne dynamique. Au Brésil, l’épargne retraite a ainsi crû de 46% avec un taux d’unité de compte de 97%. En santé-prévoyance, elle a bondi de de 17,5% dans un contexte de baisse du taux de change et de difficultés économiques rencontrées dans le pays.

En Europe, hors France, l’activité est en recul, en raison notamment d’un changement de périmètre, avec la cession de CNP BVP et l’intégration de Santander Insurance. Pour autant, le ratio APE grimpe de 5,8% à 9,1% à périmètre constant du fait d’une forte croissance des unités de compte en Italie. A périmètre courant, il passe de 5,8% à 18,3% grâce à la sortie de BVP et à l’entrée de Santander.
Sur la carte ci-dessous retrouvez les chiffres d’affaires 2014 et 2015 réalisés dans les principaux pays d’activité de CNP Assurances. Vous pouvez passer votre doigt ou la souris sur les zones orangées pour faire apparaître les données.

Parmi les autres indicateurs à retenir, la marge de solvabilité qui s’établit à 192% dans le cadre d’un modèle standard et l’amélioration du coefficient d’exploitation (frais de gestion/produit net d’assurance) à 43% contre 44,2% un an auparavant.

2016 marque enfin le renouveau des partenariats avec BPCE et la Banque Postale en prévoyance/protection et en épargne patrimoniale. Un round de négociations qui s’est achevé et qui permet à CNP Assurances de passer à la vitesse supérieure sur la partie digitale de son plan de transformation. Après 25M d’euros investis en 2015, l’entreprise met 57M d’euros sur la table avec comme ambition d’ouvrir une compagnie 100% digitale au Brésil à l’été 2016. Elle compte par ailleurs s’appuyer sur Santander pour mettre en place une stratégie de marketing direct ciblé sur l’analyse du fichier de 20 millions de clients de Santander.
Du côté du B to B to C, le plan d’action s’oriente notamment vers la dématérialisation totale des parcours clients et des échanges avec ses partenaires BPCE et la Banque Postale.