Résultats 2015 : Bénéfice net stable pour Euler Hermes

L’assureur-crédit Euler Hermes a dégagé un bénéfice net de 302,5 millions d’euros en 2015, en très légère hausse de 0,1% sur un an, de meilleures performances financières ayant permis de compenser des sinistres plus importants.

La filiale de l’assureur allemand Allianz a vu son ratio combiné net (indemnisation des sinistres et frais généraux ramenés aux primes perçues) se détériorer, augmentant de 4,7 points à 80,1%. Cette évolution est la conséquence d’une hausse de la fréquence des sinistres aux deux derniers trimestres, imputable aux marchés émergents et aux Etats-Unis.

« L’année a été marquée par l’effondrement des prix des matières premières et par la décélération de la croissance dans les marchés émergents. Euler Hermes a été confronté au ralentissement marqué de l’activité et à la progression des défaillances dans ces pays », a relevé le président du directoire, Wilfried Verstraete, cité dans le communiqué.

Le « résultat technique net » (uniquement lié aux activités d’assurance) est ainsi ressorti en baisse de 14,1%, à 301,4 millions d’euros. Mais ce repli a été compensé par le bond de 36,7% des produits financiers nets de charges, à 116,3 millions d’euros, lié notamment à une hausse des plus-values sur les marchés actions et obligataires.

Le chiffre d’affaires a augmenté l’an passé de 4,4%, à 2,6 milliards d’euros. Il a principalement été tiré, en partie grâce à des effets de changes positifs, par les régions Asie Pacifique (+32,4% à 143,3 millions d’euros) et Amériques (+22,5% à 326,5 millions d’euros).

Les zones France (-1,8% à 391,8 millions d’euros) et Allemagne/Autriche/Suisse (-1% à 751,9 millions d’euros) ont en revanche souffert. Le dividende pour l’exercice 2015 sera pour sa part fixé à 4,40 euros par action, un niveau équivalent à celui de l’année précédente.