Résultats 2015 : AIG plombé par des pertes au 4e trimestre

L’assureur américain AIG a annoncé jeudi avoir enregistré une performance décevante en 2015, marquée par une perte nette au quatrième trimestre.

Le premier assureur américain a annoncé jeudi élargir son conseil d’administration à 16 membres contre 14 auparavant, dont un siège sera occupé personnellement par M. Paulson et un autre dévolu à Sam Merksamer, un proche de M. Icahn.

AIG a en outre annoncé un programme de rachat d’actions de 5 milliards de dollars et une hausse de 14% de son dividende trimestriel, autant d’annonces destinées à apaiser MM. Icahn et Paulson. Le groupe va devenir un « assureur plus leste, rentable et concentré » sur son coeur de métier, a déclaré le directeur-général Peter Hancock, qui essaie de sauver son poste face aux pressions des deux actionnaires activistes.

Fin janvier, Carl Icahn avait demandé des mesures d’économies plus agressives et une réduction importante de la taille de l’entreprise. Il avait ainsi jugé insuffisant le plan présenté par M. Hancock reposant sur des cessions d’actifs et une distribution de 25 milliards de dollars aux actionnaires.

En attendant, l’année 2015 a été décevante: le groupe a enregistré des résultats inférieurs aux attentes et est même passé dans le rouge au quatrième trimestre, période reflétant l’état de santé de l’activité récente. Le résultat net annuel a chuté de 70,8% à 2,2 milliards de dollars pour un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 2,19 dollars contre 2,34 dollars espérés en moyenne par les analystes.

Au quatrième trimestre, la perte de 1,35 milliard de dollars est plus importante que prévu puisque par action ajusté, elle s’élève à 1,10 dollar contre – 91 cents seulement attendus. Cette contre-performance est due à une hausse des demandes d’indemnisation des assurés et à des pertes sur les portefeuilles des « hedge funds » du groupe.