Résultats 2014 : Croissance de 6% du marché tiré par l’assurance-vie (vidéos)

Le secteur de l’assurance a réalisé une bonne année 2014 avec une hausse de son chiffre d’affaires de 6%. Une performance atteinte grâce aux bons résultats de l’assurance-vie.

Le secteur de l’assurance a frôlé les 200Mds d’euros de cotisations en 2014 (199Mds d’euros). Un chiffre en hausse de 6% par rapport à 2013. Le chiffre d’affaires du secteur a été largement tiré par l’assurance de personnes qui a crû de 7% en 2014 (148Mds d’euros) quand celui de l’assurance de biens et de responsabilité augmentait de 1,5% à 51Mds d’euros.

Les prestations versées au titre de l’année 2014 ont été quant à elles étaient stables à 159Mds d’euros. Dans le détail, l’assurance-vie affiche une collecte nette de 21Mds d’euros contre 11Mds d’euros en 2013. “Ce chiffre est toutefois à tempérer quant on se réfère aux années 2009 et 2010 durant lesquelles la collecte avait dépassé les 50Mds d’euros”, a souligné Bernard Spitz, président de la FFSA. L’encours atteint 1515Mds d’euros en 2014. Les performances de l’assurance-vie s’expliquent notamment par la bonne tenue des taux de rendement des contrats en euros et UC par rapport aux autres placements financiers tels que le LEP, Livret A et le LDD.

En dommages, l’AFA constate une faible progression des cotisations. Certes en automobile elles sont en hausse de 2%, et de 4,5% en MRH, mais en construction, elles reculent de 5%. Mais les augmentations du coût moyen des dommages corporels (+8%) et de leur fréquence sont venus dégrader le ratio combiné. Ce dernier est passé de 103% en 2013 à 107% en 2014 pour l’automobile. En MRH, il s’est en revanche amélioré de 103% à 102%.

En 2015, les chantiers qui s’ouvrent pour le secteur concernent évidemment l’ANI, les répercussions de l’entrée en vigueur de la loi Hamon sur la résiliation infra-annuelle et le mise en place de Solvabilité II. L’AFA qui regroupe la FFSA et le Gema prévoit également d’accélérer sa structuration.