Résultats 2011 : Munich Re enregistre des pertes au premier trimestre à cause du Japon

Le premier réassureur mondial, l’allemand Munich Re, a annoncé mercredi s’attendre à des résultats « clairement négatifs » au premier trimestre, en raison notamment des catastrophes au Japon.

Les catastrophes naturelles vont lui coûter environ 2,7Mds d’euros au premier trimestre, avant impôts et rétrocessions, a annoncé le groupe dans un communiqué au soir de son assemblée générale ordinaire à Munich (sud). Il avait déjà tablé le mois dernier sur un coût de plus de 2,5Mds d’euros.

« A cause des dommages liés aux catastrophes naturelles, les résultats du premier trimestre seront clairement négatifs », a prévenu son patron Nikolaus von Bomhard, cité dans le communiqué. Le réassureur avait annoncé le mois dernier que le tremblement de terre et le tsunami japonais allaient lui coûter au minimum 1,5Md d’euros, une première estimation renouvelée mercredi lors de son assemblée générale.

A ces catastrophes s’ajoutent le tremblement de terre de Christchurch en Nouvelle-Zélande et les fortes inondations en Australie en début d’année. Le groupe avait par conséquent renoncé à son objectif d’un bénéfice net stable en 2011 autour de 2,4Mds d’euros. Il n’a pas fait de nouvelle prévision concrète depuis. Munich Re doit publier ses résultats du premier trimestre le 9 mai.

A la Bourse de Francfort, l’action Munich Re a fini en hausse de 1,59% à 115,2 euros. Ses actionnaires ont accepté mercredi sa proposition d’un confortable dividende de 6,25 euros par action au titre de l’exercice 2010.

Francfort (Allemagne), 20 avr 2011 (AFP)