Résultats 2011 : Les bancassureurs s’en sortent mieux que le marché

Pour 2011, les bancassureurs Société générale, Crédit Agricole et BNP Paribas présentent des résultats plus performants que la moyenne des assureurs.

Carton plein pour la Société générale. La banque affiche une croissance de 17,2% pour ses activités d’assurances, qui contribuent pour 600M d’euros au produit net bancaire 2011 du pôle « Services financiers spécialisés et assurances ». En assurance-vie, la collecte nette est positive à 408M d’euros. Les primes d’assurance prévoyance augmentent de 27,6% par rapport à 2010, tirées par le développement en Russie. Quant à l’activité dommage, elle augmente de 9,5%.

Du côté de Crédit Agricole assurances, les résultats sont moins bons. Les filiales vie Predica et Spirica marquent un fort repli de la collecte (- 6,7% quand la moyenne des assureurs fait 14%) mais celle-ci reste néanmoins positive à 2,5Mds d’euros. Les encours augmentent d’1,3% pour arriver à 221,5Mds d’euros, dont 181 pour les contrats en euros et 40,5Mds pour les contrats en unités de compte. L’activité dommages se porte mieux. La filiale Pacifica offre un chiffre d’affaires de 2,3Mds d’euros, en hausse de 11,3%, et décompte 1,8 millions d’affaires nouvelles. Le ratio sinistres sur primes s’élève à 68,6%. Au total, le résultat net s’élève à 1,11Md d’euros. Mais le plan de soutien à la Grèce aura coûté presque autant à la banque, 1,1Md d’euros.

Enfin chez BNP Paribas, les revenus de l’assurance ont augmenté de 4,7% sur l’année, tirés par la bonne progression des activités de protection hors de France. Mais pour le 4e trimestre, la chute est de presque 19%, à cause de la baisse des marchés actions et du chiffre d’affaires.