Résultats 2011 : Chiffre d’affaires en hausse pour le secteur de l’assistance

A l’occasion de ses résultats annuels, le SNSA (Syndicat national des sociétés d’assistance) annonce un chiffre d’affaires en hausse tant en France qu’à l’international pour 2011. Cette croissance est portée par les branches traditionnelles mais aussi par l’émergence de nouveaux marchés.

Avec un chiffre d’affaires en hausse de 5,7% à 2,176Mds d’euros pour la France, l’année 2011 a été bonne pour les assisteurs membres du SNSA. Une tendance qui se confirme à l’international puisque le chiffre d’affaires hors France atteint 3,4Mds d’euros. En termes d’interventions, l’activité est plutôt stable par rapport à l’année précédente avec 7.876.900 dossiers traités dans l’hexagone.

L’importance des branches traditionnelles

Le secteur automobile (57,6% du CA des sociétés d’assistance en France) est en hausse modérée (+1%) sur l’année avec un chiffre d’affaires qui s’élève à 1,253Md d’euros. « La diminution des immatriculations, la fiabilité accrues des véhicules neufs ou encore le peu d’intempéries majeures en 2011 sont à l’origine de ce manque de dynamisme de l’activité », explique Nicolas Gusdorf, président du SNSA.

En ce qui concerne la branche médicale / voyage (13,7% du CA des assisteurs en France), elle est en hausse de 4,7% pour 2011, avec un chiffre d’affaires de 297M d’euros. « Les mouvements politiques dans certains pays arabes ont entrainé une baisse des interventions (-2,5%) », poursuit Nicolas Gusdorf, « Le secteur du voyage reste malgré tout dynamique, les garanties des cartes bancaires sont toujours très consommées tout comme les applications sur smartphones ».

Enfin, c’est la branche des services à domicile (18,3% du CA des société d’assistance en France) qui enregistre la plus forte hausse pour 2011. Avec une augmentation du chiffre d’affaires de 13,4% à 397M d’euros, le secteur est en forte croissance « Le créneau de l’accompagnement au quotidien est extrêmement porteur, d’ailleurs 9 des 10 assisteurs* du SNSA proposent déjà des prestations de services », ajoute ensuite M. Gusdorf. « Il y a également un fort axe de développement sur la dépendance et la santé. Les sociétés d’assistance revendiquent leur fiabilité, leur disponibilité et leur faculté de coordonner plusieurs services pour agir sur ces problématiques », affirme le président du SNSA.

De nouvelles perspectives à internationales

Actuellement 49 pays accueillent les sociétés d’assistance du SNSA. Avec un chiffre d’affaires Monde en hausse de 5% à 5,575Mds d’euros pour 2011, les sociétés d’assistance connaissent un fort développement mais dans les branches traditionnelles (auto / voyage).

C’est l’EMEA (Europe, Moyen-Orient Afrique) qui tire l’activité à l’internationale avec presque 80% du chiffre d’affaires (4,341Mds d’euros). Viennent ensuite les Amériques et l’APAC (Asie, Pacifique) qui sont de marchés aux fortes perspectives de croissance, notamment en automobile ou en prestations de santé.

« Les pays comme le Brésil offrent notamment de fortes perspectives de croissance en automobile et en voyage, tout comme la Chine qui possède le plus grand parc auto du monde », poursuit Nicolas Gusdorf. « Les métiers nouveaux (services à la personne, conciergerie, accompagnement, etc) sont surtout présents dans les pays les plus développés mais ils offrent aujourd’hui des vecteurs de croissance dans les pays émergents », conclut Nicolas Gusdorf.

* Les 10 assisteurs du SNSA : Acta Assistance, Axa Assistance, Europ Assistance, Fidelia Assistance, Filassistance, Garantie Assistance, Inter Mutuelles Assistance, Mondial Assistance, Mutuaide Assistance, Opteven