Résultats 2011 : Aegon voit son bénéfice divisé par deux

Aegon

L’assureur néerlandais Aegon a publié vendredi pour l’année 2011 un bénéfice net divisé par deux par rapport à 2010 et a confirmé le paiement d’un dividende aux actionnaires pour la première fois depuis une injection de capital de l’Etat néerlandais en 2008.

Coté à la Bourse d’Amsterdam, le titre Aegon prenait 4,32% à 3,89 euros peu après l’ouverture de la séance. Le bénéfice net s’est établi à 869M d’euros contre 1,76Md d’euros un an plus tôt, tandis que le chiffre d’affaires est ressorti en baisse de 5% à 5,7Mds d’euros. « Au vu de la solidité de notre capital, nous réitérons notre intention de proposer un dividende de 0,10 euro par action pour la deuxième partie de 2011 », a déclaré le directeur exécutif du groupe, Hans Wijers, cité dans un communiqué.

Il s’agit du premier dividende proposé aux actionnaires depuis que le groupe avait obtenu en octobre 2008, lors de la crise financière, une injection de capital par l’Etat néerlandais de 3Mds d’euros. Aegon avait achevé le 15 juin le remboursement de cette somme à l’Etat néerlandais ainsi que le versement d’intérêts et primes pour une valeur totale de 1,1Md d’euros.

Au quatrième trimestre de 2011, le bénéfice net de l’assureur a atteint 79M d’euros, soit quatre fois moins que lors de la même période de 2010, notamment en raison de dépréciations d’actifs et de coûts de restructuration. Le groupe a également assuré que ses retours sur investissements avaient été moindres au quatrième trimestre en raison de marchés financiers et de taux d’intérêts en baisse.

Aegon a en outre affirmé avoir « terminé une transaction financière novatrice pour compenser partiellement les risques de futures hausses de l’espérance de vie aux Pays-Bas », qui l’obligera à verser de l’argent plus longtemps à ses clients dans le cadre de ses activités d’épargne-pension. L’assureur néerlandais a enregistré un chiffre d’affaires de 1,41Md d’euros au quatrième trimestre, en baisse de 6% en glissement annuel, avec notamment une baisse de 6% des ventes de nouvelles assurances-vie. Le groupe emploie quelque 30.000 personnes et compte plus de 40 millions de clients à travers 20 pays, principalement aux Pays-Bas, aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne.

La Haye, 17 fév 2012 (AFP)