Résultats 2010 : Un bon cru pour les assureurs suisses

L’année dernière a été bon cru pour les assureurs suisses dans l’ensemble, malgré des conditions de marché difficiles. Dans le domaine vie, le volume de primes a connu en 2010 sa plus forte croissance depuis des années, affaires collectives et individuelles confondues. L’assurance dommages a continué à progresser également et elle profite de l’évolution favorable des sinistres. L’Association Suisse d’Assurances s’attend à ce les compagnies publient de bons résultats opérationnels globalement.

Les assureurs privés suisses affichent une belle santé. Les résultats opérationnels qu’ils publieront ces prochaines semaines devraient être bons à très bons. Les assureurs ont consenti de gros efforts pour progresser encore dans leur métier de base, augmenter leur rentabilité, affiner la gestion de leurs risques et renforcer leur base de capital. De plus, la charge des sinistres devrait être inférieure à la moyenne pluriannuelle, ce qui aura un impact positif sur les comptes de pertes et profits des compagnies d’assurance.
Légère croissance dans l’assurance dommages

Le volume de primes de l’assurance dommages a continué à progresser légèrement en 2010. L’augmentation se monte à 0,4 % toutes sociétés et branches confondues. Ce taux est légère-ment inférieur à la moyenne des années précédentes. C’est le signe infaillible que la concurrence se durcit dans ce marché largement saturé.

Le volume de primes de l’assurance véhicules à moteur a augmenté de 0,4 % également. Dans le domaine accidents, la croissance s’est montée à 2,9 %.

L’assurance-vie surmonte un environnement difficile

Le domaine vie a dû faire face des conditions de marché extrêmement difficiles. Les taux sont historiquement bas et les incertitudes persistent sur les marchés financiers. Malgré cela, le volume de primes, affaires collectives et individuelles confondues, a atteint près de 30 milliards de francs au total, en hausse de 1,4 % par rapport à l’année précédente.
Le volume de primes des affaires collectives a grimpé de 4,2 % en 2010. Il s’agit de la plus forte croissance de ces huit dernières années. Les assureurs-vie suisses proposent aux PME le modèle de l’assurance complète. Ce modèle donne de la sécurité aux PME. Il leur évite d’avoir à participer à l’assainissement de leur caisse de pension si celle-ci se trouve en situation de découvert suite à un revers, même important et durable, des marchés financiers.

Dans l’assurance-vie individuelle, le volume de primes a reculé d’environ 4,5 % l’an dernier. Cette baisse doit être relativisée, car 2009 avait été marquée par une croissance soutenue (+7,5 %). Cela dit, les assurances individuelles à prime unique ont connu un véritable affaisse-ment (9,8 %). Le droit de timbre a des effets ravageurs sur ce type de produits de prévoyance lorsque les taux sont bas sur une période prolongée. La taxe de 2,5 % perçue sur la prime unique inhibe fortement la demande.

Les assurances liées à des fonds de placement gagnent du terrain sur les assurances de capital traditionnelles. Elles représentent désormais plus de 35 % du volume total de primes des af-faires vie individuelles. Le volume de primes des assurances liées à des fonds de placement est en croissance dans les affaires à prime unique (+8,2 %) et dans celles à primes périodiques (+3,2 %).

Bas niveau des ratios combinés

L‘année 2010 été épargnée par les catastrophes naturelles et d’autres sinistres majeurs. Le ratio combiné devrait se situer nettement au-dessous de 100 %. Dans certains cas, il sera même très inférieur à 90 %. Les compagnies d’assurance gagnent donc de l’argent dans leur métier de base. Elles n’ont pas besoin de le subventionner avec les revenus tirés des placements et peuvent affecter les excédents réalisés à la consolidation de leurs bilans par exemple. Les assureurs appliquant une politique de placement prudente, réaliser des revenus sur les placements est difficile à l’heure actuelle.

Globalement, les assureurs privés suisses se portent bien et ils abordent la nouvelle année avec confiance.

Selon communiqué