Résultats 2010 : Hausse de 19% des revenus nets pour SPB

Le courtier havrais SPB, l’un des tout premiers en Europe pour l’assurance des produits issus des nouvelles technologies, a enregistré en 2010 une hausse de 19% de ses revenus nets qui se sont élevés à 77,4M d’euros, a annoncé mercredi l’entreprise.

« Nous sommes enfin sortis d’une période de récession qui a duré dans notre secteur de la fin de l’été 2007 à juin 2010 », a commenté Jean-Marie Guian, président du directoire de SPB. Tous les comptes de l’entreprise se sont redressés, en particulier le résultat opérationnel courant, en hausse de 87% à 5,6M d’euros après une forte chute en 2009.

Selon Jean-Marie Guian, le marché français a atteint la maturité et la croissance doit dorénavant être portée par l’international, dont la part a atteint environ 19% des revenus en 2010. « L’international est devenu rentable après plus de dix ans d’investissements », a-t-il souligné.

Pour 2011, SPB qui emploie environ un millier de salariés a décidé de concentrer ses efforts sur le secteur bancaire, la grande distribution et les opérateurs télécoms dans six pays d’Europe (Allemagne, Angleterre, France, Italie, Espagne et Pologne). Fondé en 1965, SPB est spécialisé dans l’assurance des cartes bancaires, des appareils technologiques nomades mais aussi des voyages, des écrans plats ou encore des factures impayées. L’entreprise conçoit et gère des contrats non directement pour le compte de particuliers mais pour celui de la grande distribution, d’opérateurs de téléphonie, de banques ou de compagnies d’assurance.

Le Havre, 23 mars 2011 (AFP)