Résultats 2009 : Aegon perd 173 millions d’euros au 1er trimestre en raison des dépréciations d’actifs

    L’assureur néerlandais Aegon a annoncé le 14 mai avoir enregistré au premier trimestre 2009 une perte nette de 173 millions d’euros, due principalement à des dépréciations d’actifs pour 386 millions d’euros sur les marchés financiers.
    Ce résultat est meilleur que les prévisions des analystes interrogés par l’agence d’information économique Dow Jones Newswires, qui tablaient sur une perte nette de 429 millions d’euros.

    « Malgré les difficultés persistantes de la crise financière, les revenus d’Aegon se sont significativement améliorés par rapport au second semestre 2008 », a souligné le directeur exécutif du groupe, Alex Wynaendts, dans un communiqué.
    « Bien que nous ayons enregistré une perte nette au premier trimestre (de 2009), nous sommes encouragés par l’amélioration des revenus et par des indications selon lesquelles nos activités principales demeurent solides », a-t-il ajouté.

    La somme des dépôts chez Aegon, qui a reçu une injection de capital de 3 milliards d’euros du gouvernement néerlandais en octobre 2008, atteignait 8,2 milliards au premier trimestre, contre 8,6 milliards un an plus tôt. Le ratio de solvabilité était d’environ 170%.

    L’assureur a vendu pour 543 millions d’euros de nouvelles assurances vie durant la période, un résultat en baisse de 15% par rapport à la même période un an plus tôt. Il a libéré 900 millions d’euros de capital. Il prévoit de libérer 1,5 milliard d’euros de capital sur toute l’année 2009.

    « Nous continuons à nous concentrer sur la libération de capital de nos activités, la réduction des coûts et la prise de mesures pour contrer les effets de l’environnement actuel », a souligné M. Wynaendts. « Nous avons donc libéré 900 millions de capital supplémentaire au premier trimestre et fait de solides progrès vers notre objectif de réduire les coûts de 150 millions d’euros cette année », a-t-il précisé.

    La vente des activités d’assurance vie d’Aegon à Taïwan à la holding Zonghweï pour 65 millions d’euros est un « exemple de notre détermination à mettre à exécution notre stratégie » de réallouer du capital aux activités ayant un plus important potentiel de croissance, a-t-il dit.

    Aegon, qui compte plus de 40 millions de clients dans le monde, principalement aux Etats-Unis, en Grande-Bretagne et aux Pays-Bas, avait enregistré une perte nette de 1,1 milliard d’euros en 2008.

    AFP