Résultats 2008 : La Macif enregistre une légère baisse de son résultat net à 100 millions d’euros (-1,96%)

Logo MacifLe Groupe Macif a présenté mercredi 29 avril ses résultats pour l’année 2008. Le chiffre d’affaires consolidé est en retrait de 1,1% à 4,964 milliards d’euros contre 5,019 milliards d’euros pour 2007. Le résultat net du groupe est également en recul de 1,96%, passant de 102 à 100 millions d’euros.

La Macif est la deuxième mutuelle lancée dans le projet de Société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) avec la MAIF et la MATMUT a publié ses résultats. Pour son Président, Gérard Andreck, la Macif « n’a pas réalisé une année exceptionnelle mais elle s’est maintenue ». Les reculs du chiffre d’affaires et du résultat net s’expliquent en partie par les dépréciations d’actifs ainsi que par une forte sinistralité en fin d’année. Mais le bilan aurait pu êter pire sans la plus value réalisée grâce à une vente immobilière conclue en début d’année 2008.

En ce qui concerne la sinistralité, Roger Iseli, directeur général de la Macif, a pointé les rentes versées au titre de dommages corporels de plus en plus graves et un ralentissement du marché auto qui pénalise directement le premier assureur en nombre de véhicules (5,7 millions de véhicules assurés). Ainsi, le résultat social de la branche dommage de la Macif est en baisse de 66% pour s’établir à 35 millions d’euros, alors que le chiffre d’affaires est en hausse de 2,7% à 2,656 milliards d’euros.

D’ailleurs, dans la répartition du chiffre d’affaires (CA) du groupe, la part de l’assurance auto (et 2 roues) dépasse de nouveau la part de l’épargne, avec 37,4% du CA 2008 contre 34,8% à l’épargne.
L’épargne est bel et bien le produit qui a le plus baissé en 2008. Affectée par les dépréciations d’actifs (même si les actifs exposés ne représentent que 8% du total) et la crise financière qui a pris forme en fin d’année, la filiale Mutavie a vu ses encaissements reculer de 8,76% à 1,726 contre 1,895 milliards d’euros en 2007. Mais la mutuelle se veut rassurante, la baisse du marché global s’établissant à 11%. De plus, elle a fortement commercialisé son produit « sûr », le Livret Vie qui représente 61% de l’épargne gérée.

Outre les déboires de l’épargne et de l’assurance vie, la Macif présente des chiffres en hausse. En 2008, la mutuelle avait 4,7 millions de sociétaires, (+0,4%) et 16,7 millions de contrats particuliers. Le chiffre d’affaires de l’assurance de personnes (santé et prévoyance, individuelles et collectives) est en hausse de 10,50%, dépassant ainsi les 650 millions d’euros. En habitation, la mutuelle progresse de 0,9% avec 4,014 millions de contrats pour un chiffre d’affaires de 506 millions d’euros.