Résultats/1er semestre : Bénéfice net en recul pour l’assureur Zurich Financial

L’assureur suisse Zurich Financial Services (ZFS) a dégagé au premier semestre un bénéfice net en recul de 16%, touché par des catastrophes naturelles et des provisions dans l’immobilier commercial, a-t-il annoncé jeudi.

Le bénéfice net du groupe zurichois s’est établi à 1,6Md de dollars (1,2Md d’euros) au premier semestre, contre 2 milliards il y a un an. Les chiffres du premier semestre 2009 tiennent compte de la révision à la hausse des résultats de ZFS pour l’ensemble de l’année écoulée. Le groupe avait en effet annoncé en mars que son profit net avait augmenté de 747M de dollars à 4 milliards grâce à une nouvelle stratégie de couverture aux Etats-Unis.

Entre janvier et juin de cette année, ZFS a subi les conséquences de plusieurs catastrophes naturelles, notamment le tremblement de terre au Chili. Ces événements ont fait reculer de 20% à 1,4Md de dollars le résultat d’exploitation de l’assurance dommage. Les primes brutes dans cette division ont quant à elles reculé de 2% à 18 milliards. Le séisme de février au Chili devrait coûter à ZFS quelque 200M de dollars, a rappelé le directeur financier Dieter Wemmer lors d’une conférence de presse téléphonique. Le naufrage en avril de la plate-forme de forage pétrolier Deepwater Horizon dans le golfe du Mexique devrait générer des coûts de 20M de dollars, plus des dépenses indirectes liées à la catastrophe, a souligné M. Wemmer.

Le ratio combiné (rapport de frais de gestion et du coût des sinistres sur le total des primes encaissées) s’est par conséquent dégradé de 1,7 point de pourcentage à 98%. Mais ZFS a également subi le contrecoup d’une provision de 330M de dollars annoncée en juillet pour se protéger contre des pertes dans l’immobilier commercial au Royaume-Uni et en Irlande. Les autres divisions de l’assureur ont enregistré des résultats plus encourageants. Dans l’assurance vie, le résultat d’exploitation a ainsi progressé de 12% à 720M de dollars, poussé par des ventes plus élevées en Irlande, au Royaume-Uni et en Amérique latine, ainsi qu’une amélioration de la marge en Allemagne.

La filiale américaine Farmers a quant à elle enregistré une hausse de 17% à 845M de dollars de son résultat d’exploitation, tandis que les investissements nets du groupe ont bondi de 75% à 4 milliards. A la Bourse suisse, le titre de l’assureur a été affecté par ces annonces, l’action reculant de 3,36% à 241,30 francs suisses, sur un marché en baisse de 0,12% à 07H20 GMT. Les chiffres présentés par l’assureur ont été jugés « solides » par les analystes de la Banque cantonale de Zurich (ZKB), qui se sont cependant dit « déçus » par le ratio combiné.

Zurich (Suisse), 5 août 2010 (AFP)