Résiliation d’assurance : Les assureurs se disent prêts à effectuer des améliorations malgré certaines réserves

Concernant l’institution d’un délai unique de résiliation d’assurance, proposée par la ministre de l’Economie Christine Lagarde, la FFSA se dit prête à apporter quelques améliorations mais émet toutefois des réserves.

Suite à la demande de Christine Lagarde d’une meilleure information des assurés dans le cadre des résiliations de polices d’assurance, la FFSA reconnait quelques dysfonctionnements. « Nous sommes prêts à discuter d’éventuels points à améliorer » affirme la fédération des assureurs, « notamment concernant le délai de 20 jours et la lisibilité des droits de résiliation ».

Cependant la FFSA souligne que ces deux problèmes n’ont fait l’objet que de 300 plaintes d’après le rapport du CCFS. « C’est un nombre relativement faible comparé aux 45 millions d’avis d’échéance adressés chaque année. ».

Des contraintes techniques sont à envisager

Autre petite réserve : les assureurs s’inquiètent des éventuelles contraintes techniques que de telles mesures engendreraient dans les services de gestion. « Les process risquent d’être bouleversés par ces 1.500.000 nouveaux avis d’échéance », précise un assureur.