Remboursement des consultations en accès direct autorisé (sans passer par votre médecin traitant)

    0

    medecin-701Pour certains soins, vous pouvez consulter directement un gynécologue ou un ophtalmologue sans passer par votre médecin traitant ou non. Il en est de même pour une consultation chez un psychiatre ou neuropsychiatre, si vous avez entre 16 et 25 ans.

    Dans le cadre de l’accès direct autorisé, vous pouvez consulter directement, sans passer par votre médecin traitant :

    – un gynécologue, pour les soins suivants : les examens cliniques gynécologiques périodiques, y compris les actes de dépistage, la prescription et le suivi d’une contraception, le suivi des grossesses, l’I.V.G. médicamenteuse ;
    – un ophtalmologue, pour les soins suivants : la prescription et le renouvellement de lunettes, les actes de dépistage et de suivi du glaucome ;
    – un psychiatre ou un neuropsychiatre, si vous avez entre 16 et 25 ans ;
    – un stomatologue, sauf pour des actes chirurgicaux lourds.

    Attention
    En dehors de ces situations, c’est votre médecin traitant qui doit vous orienter vers un médecin spécialiste.
    Pour consulter un spécialiste en accès direct autorisé, vous devez avoir déclaré un médecin traitant, sinon vous serez considéré comme étant en dehors du parcours de soins coordonnés et vous serez moins bien remboursé.

    Vous avez déclaré un médecin traitant et vous consultez un médecin spécialiste dans le cadre de l’accès direct autorisé

    Vous avez déclaré votre médecin traitant et vous consultez directement un gynécologue, un ophtalmologue, un psychiatre ou un neuropsychiatre dans le cadre de l’accès direct autorisé.

    tarifs-de-consultations-des-medecins-specialistes-en-acces-direct-autorise
    *Les montants remboursés indiqués tiennent compte de la participation forfaitaire de 1 euro retenue sur chaque consultation ou acte réalisé par un médecin, sauf pour les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes à partir du sixième mois de grossesse jusqu’à douze jours après l’accouchement, les bénéficiaires de la C.M.U. complémentaire ou de l’Aide médicale de l’État.

    Vous avez déclaré un médecin traitant et vous consultez un médecin spécialiste en dehors de l’accès direct autorisé

    Vous avez déclaré votre médecin traitant mais vous consultez directement un gynécologue, un ophtalmologue, un psychiatre ou un neuropsychiatre en dehors des situations prévues en accès direct autorisé.

    tarifs-de-consultations-des-medecins-specialistes-en-dehors-de-lacces-direct-autorise

    *Les montants remboursés indiqués tiennent compte de la participation forfaitaire de 1 euro retenue sur chaque consultation ou acte réalisé par un médecin, sauf pour les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes à partir du sixième mois de grossesse jusqu’à douze jours après l’accouchement, les bénéficiaires de la C.M.U. complémentaire ou de l’Aide médicale de l’État.

    Vous n’avez pas déclaré de médecin traitant

    Si vous consultez un spécialiste en accès direct autorisé sans avoir déclaré de médecin traitant, vous êtes considéré comme étant en dehors du parcours de soins coordonnés et vous serez moins bien remboursé.

    tarifs-de-consultations-des-medecins-specialistes-en-acces-direct-autorise-sans-medecin-traitant

    *Les montants remboursés indiqués tiennent compte de la participation forfaitaire de 1 euro retenue sur chaque consultation ou acte réalisé par un médecin, sauf pour les personnes de moins de 18 ans, les femmes enceintes à partir du sixième mois de grossesse jusqu’à douze jours après l’accouchement, les bénéficiaires de la C.M.U. complémentaire ou de l’Aide médicale de l’État.

    Source : amelie.fr