Réassurance : les renouvellements de janvier en hausse pour Scor

Scor affiche une hausse de 2,4% de ses renouvellements en primes au mois de janvier 2015 par rapport à l’année dernière dans un contexte de baisse de tarifs.

Pour le réassureur français, le mois de janvier est crucial. Sur ce seul mois, il réalise 70% de ses renouvellements de l’année. Il monte même jusqu’à 88% sur la zone Europe, Moyen-Orient, Afrique (Emea).

Pour janvier 2015, Scor a déjà engrangé 2,812Mds d’euros de primes brutes, contre 2,747Mds d’euros, soit une hausse de 2,4% tirée par les traités de spécialités. Ces derniers grimpent de 6,5%, contre 0,9% pour les traités non-vie.

Dans le détail, Scor atteint 0,9% d’augmentation en non-vie grâce à la zone Asie. La région Emea a vu le volume de primes se contracter de 4%.
En spécialités, toutes les branches marchent dans le même sens, exceptée la construction sur laquelle la concurrence s’est fortement accrue.

En France, l’activité est resté stable avec 149M d’euros de primes brutes perçues au mois de janvier 2015, soit le même chiffre qu’au mois de janvier 2014.

Le groupe prévoit toutefois d’atteindre un chiffre d’affaire de 5,3Mds d’euros pour 2015, contre 5,2Mds pour l’ensemble de l’année 2014. Et ce dans un contexte de pression tarifaire. “Dans un environnement de plus en plus compétitif côté offre et de plus en plus contraint par les budgets côté demande, où la combinaison de facteurs économiques et financiers défavorables à la réassurance met de nombreux segments de marchés sous pression”, déclare Victor Peignet, directeur général de Scor Global P&C.