Réassurance : CCR veut créer une filiale pour la réassurance de marché

La Caisse centrale de réassurance (CCR) veut créer une filiale regroupant ses activités de réassurance de marché, afin de les distinguer de celle bénéficiant de la garantie de l’Etat, a indiqué mardi son président aux Echos.

Ce projet, qui reviendrait à la séparation juridique des deux grands métiers de la CCR, est « une mesure de transparence, de bons sens et d’efficacité », déclare Pierre Blayau au quotidien économique dans un article publié sur son site internet.

La réassurance de marché représente le tiers de l’activité de la CCR. Les deux tiers restants sont issus de la réassurance des catastrophes naturelles, CCR offrant une couverture aux assureurs pour tous les sinistres causés par la sécheresse ou l’eau, et intervenus dans une commune ou un département ayant fait l’objet d’un arrêté ministériel.

« Une entreprise qui dispose de la garantie de l’Etat pour la réassurance des catastrophes naturelles doit démontrer qu’elle est organisée de telle façon que la situation est saine. Il est donc logique d’avoir une gestion de ces activités par deux entités séparées », indique le président du conseil d’administration de la CCR.

Le journal souligne que cette initiative permettra de clarifier la situation de la CCR vis-à-vis de ses concurrents et de ses clients assureurs. M. Blayau entend mettre en place cette nouvelle organisation « pour les renouvellements [de programmes de réassurance, NDLR] de fin d’année ».

En revanche, le président de CCR indique que cette étape ne conduira pas à une cession de l’activité, ajoutant que la Caisse devrait publier prochainement des résultats pour 2015 « meilleurs qu’en 2013 et 2014 ».