Réassurance : Hannover Re et Swiss Re tournés vers le marché chinois

Les réassureurs allemand Hannover Re et suisse Swiss Re ont tous deux estimé lundi que le marché chinois constituait d’ores et déjà pour eux un relais de croissance, tiré par une accélération récente de la demande en réassurance.

Le régulateur chinois des assurances (CIRC) a renforcé en 2010 les exigences en matière de fonds propres des assureurs. Une évolution qui a « forcé les assureurs à faire davantage appel à la réassurance », qui permet notamment de libérer des fonds propres, a expliqué Christian Mumenthaler, responsable du marketing de Swiss Re, en marge des Rendez-Vous de septembre à Monaco, principal congrès de la réassurance mondiale.

Le deuxième réassureur mondial a donc vu la demande de réassurance fortement progresser en 2011. « Nous restons prudents, mais il semble bien qu’il y ait un besoin identifié en réassurance », a-t-il ajouté. Interrogé sur le chiffre d’affaires réalisés dans le pays, le directeur général de Swiss Re, Stefan Lippe, s’est refusé à donner un chiffre, mais a indiqué qu’il était « significatif », ajoutant que la Chine devrait constituer, à moyen terme, le troisième marché du groupe derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Quant à l’allemand Hannover Re, il a également constaté que la « croissance vigoureuse » en Chine « booste la demande en réassurance », dans un communiqué publié lundi.

Monaco, 13 sept 2011 (AFP)