Rapprochement MGEN-Harmonie : Une pause avant de repartir

Selon une information de nos confrères de l’Argus de l’Assurance qui nous a été confirmée, le mariage entre MGEN et Harmonie Mutuelle connaît ses premières tensions. Elles ne sont pas de nature à empêcher le rapprochement assure-ton en interne.

« Comme dans toutes les phases de rapprochement, les difficultés apparaissent à la fin », explique une source à la MGEN. Si cette dernière nous confirme les informations de l’Argus de l’Assurance selon lesquelles des tensions se seraient fait jour entre les deux géants mutualistes au moment de se passer la bague au doigt, elle souligne que cela fait partie de la vie de projet de cette taille.

Et comme dans toutes les phases de rapprochement, ces difficultés concernent l’organisation et plus particulièrement le placement des hommes et des femmes dans la future entité et la place de chacune des marques au sein du bloc. Les groupes Matmut et Macif pourraient en témoigner.

« On a pu observer, au regard du peu d’informations données, quelques divergences de vue sur l’organisation du futur bloc mutualiste chez les décideurs », commente l’Unsa-Mgen dans un flash info diffusé après l’annonce par la MGEN en CCE de la « suspension des négociations » avec Harmonie Mutuelle. Le sujet des élus mutualistes seraient particulièrement sensibles selon nos confrères.

« Pas de syndrome Malakoff Médéric/Mutuelle Générale »

Reste que cette « pause » observée par les deux mutualistes ne devrait pas durer. « Il n’y a pas de syndrome Malakoff Médéric/Mutuelle Générale », assure notre source. Rappelons que le groupe de protection sociale et la mutuelle avaient connu un automne et un hiver agités avant de mettre un terme à leur idylle à la saison des amours.

« Les négociations vont repartir et les administrateurs n’ont pas de doute sur l’aboutissement du projet », conclut-on à la MGEN. Le calendrier initialement prévue pour une mise en route au 1er janvier 2017 est quant à lui rallongé de quelques mois.