Rachat d’AIA : Un cabinet de conseil appelle les actionnaires de Prudential à s’opposer à la transaction

Le cabinet de conseil aux investisseurs RiskMetrics a recommandé aux actionnaires de l’assureur britannique Prudential de s’opposer au rachat d’AIA lors de l’assemblée générale du groupe qui sera consacrée à ce projet très controversé, a rapporté mercredi le Financial Times.

Selon le quotidien financier, RiskMetrics a estimé que ce rachat ne valait pas le coup, au prix envisagé (35,5Mds de dollars, un montant record dans l’histoire du secteur de l’assurance), jugeant insuffisantes les synergies qu’il pourrait en tirer.

Il a donc conseillé aux actionnaires du groupe britannique de voter contre cette acquisition, et l’augmentation de capital géante (21Mds de dollars) qui permettra en partie de la financer. Cette prise de position est un nouveau coup dur pour Prudential, qui risque d’avoir beaucoup de mal à convaincre ses actionnaires de l’intérêt de l’opération, une grande partie d’entre eux jugeant déjà la transaction trop chère voire trop risquée.

Le quotidien The Times a cité encore mercredi des actionnaires du groupe qui ont confié, sous couvert d’anonymat, que le prix de rachat d’AIA, qui leur paraissait déjà trop élevé à l’annonce du rachat, était devenu encore plus onéreux au vu de la chute des Bourses ces dernières semaines. Mardi, Prudential avait éludé des informations selon lesquelles le patron d’AIA, Mark Wilson, jugeait lui-même cette acquisition vouée à l’échec, et démissionnerait si elle était menée à bien. (Voir notre article précédent)

L’acquisition d’AIA, filiale asiatique de l’assureur américain AIG, annoncée début mars, est la plus coûteuse (35,5Mds de dollars) jamais lancée dans l’histoire du secteur de l’assurance. Elle est censée propulser Prudential au rang de leader international de l’assurance-vie en Asie, lui donnant les clefs d’une région présentant un énorme potentiel de croissance. Le projet de rachat devra être approuvé avec au moins 75% des voix par les actionnaires de Prudential, lors d’une assemblée générale extraordinaire prévue le 7 juin.

Londres, 26 mai 2010 (AFP)