Rachat AIA : L’assureur Generali pourrait être intéressé

L’assureur italien Generali serait intéressé par certains actifs d’AIA, la filiale asiatique de l’assureur américain AIG, après le retrait du britannique Prudential, écrit jeudi le quotidien Corriere della Sera.

Selon des « sources proches » de Generali, citées par le journal, l’assureur italien serait intéressé si « AIG renonce à l’hypothèse d’origine, (à savoir, ndlr) une introduction en bourse » d’AIA et si l’on parvient au « déblocage de l’obstacle qui a arrêté tous les candidats, y compris l’assureur britannique: le prix ».

Prudential a annoncé mercredi qu’il renonçait à racheter AIA après le refus du groupe américain de diminuer le prix d’achat de 35,5Mds de dollars (29Mds d’euros) à environ 30Mds de dollars. Selon le Corriere della Sera, Generali serait en particulier intéressé par des activités d’AIA aux Philippines et en Chine.

Rome (Italie), 3 juin 2010 (AFP)