Qui finance ma formation en alternance ?

Suivre une formation en alternance comporte de nombreux avantages. Que le contrat soit en apprentissage ou de professionnalisation, l’employeur paye un salaire mensuel à son apprenti. L’élève continuera à suivre épisodiquement ses cours en centre de formation, sans avoir besoin de payer l’école.

Comment est financée ma formation en alternance ?

Il y a deux acteurs principaux qui vont prendre en charge votre formation :

L’employeur et l’État, au travers d’aides financières, d’aides à l’embauche d’apprentis directement versées à l’entreprise employant l’alternant et d’exonération de charges.

L’étudiant n’a donc pas besoin de sortir sa trésorerie ni de piocher dans son compte CPF (compte personnel de formation). Alors, si vous souhaitez entamer une formation en alternance, sachez que vous aurez droit à un salaire, versé mensuellement par votre entreprise qui sera calculée selon votre âge en pourcentage du SMIC.

Comment se passe le financement de ma formation ?

En règle générale, une fois l’accord et le contrat d’alternance mis en place avec votre employeur, ce dernier se charge de faire toutes les démarches auprès de l’OPCO (opérateur de compétence) dont dépend son entreprise. Cet organisme d’État réglera les frais de la formation de l’élève directement à l’école.

Si ces frais devaient être supérieurs à la prise en charge de l’OPCO, alors l’employeur devra s’acquitter de la dette, sans en pénaliser l’étudiant.

Quel sera mon salaire durant ma formation en alternance ?

Votre salaire sera calculé en fonction de votre âge sur la base du SMIC mensuel brut (1 603,12 euros au 01 janvier 2022) et l’année de votre alternance.

Comme il existe deux types de contrats d’alternance (apprentissage et professionnalisation), les barèmes ne sont pas exactement les mêmes.

Contrat d’apprentissage en 2022

  • Moins de 18 ans
    • Première année : 432,84 € brut/mois
    • Deuxième année : 625,22 € brut/mois
    • Troisième année : 881,72 € brut/mois
  • De 18 à 20 ans
    • Première année : 689,34 € brut/mois
    • Deuxième année : 817,59 € brut/mois
    • Troisième année : 1 074,09 € brut/mois
  • De 21 à 25 ans
    • Première année : 849,65 € brut/mois
    • Deuxième année : 977,90 € brut/mois
    • Troisième année : 1 250,43 € brut/mois
  • 26 ans et plus1 603,12 € brut/mois. À cette tranche d’âge, l’apprenti doit impérativement gagner un salaire mensuel égal ou supérieur au SMIC, et ce, peu importe son niveau de formation.

Contrat de professionnalisation en 2022

  • Moins de 21 ans
    • Diplôme inférieur au bac :  881,72 € brut/mois
    • Diplôme supérieur au bac : 1 042,03 € brut/mois
  • Plus de 21 ans
    • Diplôme inférieur au bac : 1 122,18 € brut/mois
    • Diplôme supérieur au bac : 1 282,50 € brut/mois
  • 26 ans et plus – peu importe le niveau scolaire, l’étudiant est rémunéré à hauteur du SMIC mensuel brut, soit 1 603,12 € brut/mois.

À noter qu’en ayant le statut d’apprenti, vous cotisez mensuellement, mais n’êtes pas imposable ! Les étudiants en contrat d’apprentissage bénéficient donc de cet avantage et voient leur salaire net apparaitre à hauteur de leur salaire brut.

Source link

Que pensez-vous du sujet ?

ESA

ESA Paris représente aujourd’hui plus de 42 ans d’expertise dans les domaines de la formation en Assurance et en Banque. Fondée en 1980, l’ESA - Ecole Supérieure d’Assurances dispense des formations du Bac+2 au Bac +5 dans les domaines de l’Assurance, de la Banque, de l'Immobilier, du Risque et de la Gestion de Patrimoine à destination des étudiants, des salariés, des agents, des demandeurs d’emploi, des novices…


Pour en savoir plus sur l'ESA