Publication d’un nouveau guide : “Jeux vidéo et Ados. Ne pas diaboliser, pour mieux les accompagner”

    La Mutualité française et les éditions Pascal coéditent un nouveau guide : “Jeux vidéo et Ados. Ne pas diaboliser, pour mieux les accompagner.” Ce guide pédagogique de 128 pages, s’adresse aux parents qui souhaitent comprendre l’engouement de leurs adolescents pour le jeu vidéo et les accompagner pour prévenir toute problématique d’excès au jeu. Ce guide est en vente en librairie au prix de 12,50 euros.

    Parmi toutes les activités ludiques pratiquées par les enfants et les adolescents, l’engouement pour les jeux vidéo reste inégalé. De nombreux parents s’inquiètent des dangers qu’ils pourraient représenter. D’autant que les tragiques faits divers rapportés par les médias tendent à diaboliser le jeu vidéo en le présentant comme le responsable des dérives violentes perpétrées par les adolescents et les enfants.

    N’oublions pas que le jeu vidéo est avant tout un jeu. Dans ce guide, il s’agit d’expliquer le rôle essentiel des parents dans l’aide qu’ils peuvent apporter à leurs adolescents et la nécessité d’établir des règles et des limites. Ce guide a pour objectif de permettre aux parents de comprendre l’univers du jeu vidéo pour mieux détecter les comportements addictifs de leurs adolescents tels que l’isolement et l’absence d’autres investissements.

    Que recherche l’adolescent et comment le jeu influe t-il sur son développement ?
    Qu’est-ce que le jeu vidéo peut apporter à l’adolescent ?
    Le jeu vidéo peut-il entraîner une addiction ?
    Quelles sont les réactions appropriées face à un enfant ou à un adolescent qui présente une “conduite à risque” avec le jeu vidéo ?
    Quand, comment et pourquoi faut-il intervenir ?

    L’objectif de ce guide est d’apporter des clés de compréhension aux parents et de leur permettre de nouer avec leur adolescent un dialogue au-delà du jeu.

    Les auteurs :

    Le Dr Olivier Phan est praticien hospitalier au sein du service de pédopsychiatrie du Centre Emergence de l’Institut Mutualiste Montsouris à Paris.
    Nathalie Bastard est psychologue clinicienne au Centre Emergence de l’Institut Mutualiste Montsouris

    Selon communiqué