Projet directive européenne : La bancassurance permettrait de détourner Bâle III en partie

D’après le Financial Times, de nombreuses banques européennes pourraient se soustraire à une partie des exigences des nouvelles règles de Bâle III grâce à leur filiale assurance.

Un projet de directive européenne pourrait permettre aux banques de l’Union Européenne d’intégrer davantage de capital de leurs filiales d’assurances que ne l’autorisent les règles mondiales édictée par le comité de Bâle.

« Les plus grands établissements financiers français, dont la Société Générale et BNP Paribas, ainsi que la britannique Lloyds Banking Group ont des filiales d’assurance. Ils bénéficieraient de manière disproportionnée de l’exception » faite aux recommandations du comité de Bâle, écrit le Financial Times.