Prise en charge de la dépendance : la FFSA est prête à s’associer aux travaux du gouvernement

    Les ministres Xavier Bertrand et Valérie Létard ont présenté hier les orientations du gouvernement sur la prise en charge de la dépendance.
    Pour faire face au vieillissement de la population, il est important de trouver des solutions nouvelles et adaptées pour répondre aux besoins futurs.
    S’agissant d’un risque de long terme que les assureurs connaissent et qui est donc assurable, la profession est prête à s’associer aux travaux du gouvernement sur cet important dossier.

    Les assureurs ont un rôle à jouer face au vieillissement de la population

    Aujourd’hui, sur 3 millions de personnes ayant souscrit un contrat d’assurance dépendance, 2 millions sont couvertes auprès des sociétés d’assurances.
    La profession de l’assurance a la capacité d’offrir des services et des produits adaptés aux besoins de chacun des Français dans les domaines de la protection sociale. Elle veillera à ce que ce nouveau dispositif faisant appel à un partenariat public/privé lui permette d’exercer toute sa technicité, sa créativité et sa capacité à gérer les risques sur le long terme afin d’offrir un large choix aux assurés.

    Vers un partenariat public/privé

    Pour financer la couverture de ce risque, il est proposé de faire appel à un financement innovant et équilibré reposant à la fois sur la solidarité nationale, la prévoyance individuelle et collective, la solidarité familiale et la responsabilité individuelle.
    Les assureurs sont conscients de la nécessité de trouver un juste équilibre entre une prise en charge publique et une offre de marché. Un financement pérenne de l’APA (allocation personnalisée d’autonomie) d’un côté et une initiative privée encouragée par des actions d’information et de sensibilisation, de l’autre, permettraient à chacun de trouver une couverture adaptée à ses ressources et à ses besoins.