Présentation de Carac mutuelle d’épargne et de retraite, un acteur mutualiste de poids

    En janvier 2002, la Carac devient la Mutuelle d’Épargne, de Retraite et de Prévoyance Carac, une entreprise privée à but non lucratif, régie par les dispositions du Livre II du Code de la mutualité. Pour accompagner cette évolution, elle adopte une nouvelle identité visuelle en 2005. L’appellation Carac est désormais une marque commerciale.

    – Depuis sa création en 1924, la Carac a reçu la confiance de plus de 950 000 adhérents.

    – Leader sur son marché d’origine, la Retraite Mutualiste du Combattant, la Carac propose aujourd’hui, une gamme élargie de garanties d’épargne, de retraite et de prévoyance pour tous les particuliers.

    Bénéficiant d’une solide expérience en matière de retraite par capitalisation, la Carac conçoit des garanties simples et efficaces, répondant aux besoins du plus grand nombre dans la tradition des valeurs mutualistes.

    – Parmi ses produits phares, le Compte Épargne Carac, contrat d’assurance vie en euros, est reconnu par la presse spécialisée comme l’une des meilleures garanties offrant une facilité d’accès, des rendements et des frais parmi les meilleurs du marché. En 2007, le nombre de souscriptions, la garantie Compte Épargne Carac a progressé de 8,8 % par rapport à 2006.

    – Avec quelque 7 milliards d’euros d’actifs gérés, la Carac est le premier gestionnaire mutualiste d’actifs de la place. Sa politique de gestion financière et immobilière garantit la sécurité, la performance et la transparence de ses garanties, préservant ainsi les intérêts de ses adhérents sur le long terme.

    – Forte de sa nouvelle organisation, la Carac met à la disposition de ses 293 308 un réseau constitué de 55 sites d’accueil répartis sur toute la France et organisé en 4 régions : Ouest, Île-de-France, Nord-Est, Sud.

    – Dans sa stratégie de développement, la Carac privilégie le conseil individualisé à ses adhérents et le partage de valeurs mutualistes. La relation clients de la Carac se caractérise par sa qualité d’écoute, son respect des personnes, de leurs biens et par la liberté de contribuer à des actions civiques et solidaires.

    – La Carac enregistre en 2007, des cotisations brutes de 401,1 millions d’euros et des cotisations nettes (hors chargements) de 390,9 millions d’euros sur la base de 323 894 garanties.