Predica (Crédit Agricole) s’associe à la démarche de Metrovacesa dans l’affaire Gecina

    predica-70Predica, filiale d’assurance vie du groupe Crédit Agricole, s’est associé à la démarche du groupe immobilier espagnol Metrovacesa pour obtenir la limitation des droits de vote de deux des principaux actionnaires espagnols de la foncière française Gecina.

    Actionnaire de Gecina à hauteur de 8,24%, Predica a usé de l’intervention volontaire, qui permet à une partie de rentrer dans une procédure judiciaire déjà entamée par une autre, selon un communiqué publié mercredi.

    Premier actionnaire de Gecina avec 26,92% du capital, Metrovacesa a saisi lundi le tribunal de commerce de Paris pour obtenir la limitation des droits de vote de Joaquin Rivero et Bautista Soler, qui possèdent ensemble 31,47% du capital et 32,86% des droits de vote.

    MM. Rivero et Soler ont affirmé mardi “ne plus agir de concert” au sein de cet important propriétaire d’immobilier de bureaux. Predica se dit “soucieuse de l’intérêt des assurés et de l’intérêt social de Gecina”. Son intervention doit permettre, selon elle, que la prochaine assemblée générale de Gecina se déroule dans des conditions “non susceptibles de contestation”.

    Predica souhaite également que l’assemblée puisse se prononcer sur une “éventuelle réorganisation” de la gouvernance de Gecina, “de nature à restaurer la confiance de ses actionnaires, de ses salariés et du marché”.

    AFP