Pour soutenir son activité, Capfi lance une assurance garantie individuelle perte d’emploi

Dans sa dernière étude, l’Association pour la promotion et l’étude du logement des salariés (APELS) relevait que la montée du chômage et la précarisation des salariés (chômage partiel, intérim…) ont entraîné un net recul de la primo accession à la propriété.

Une recrudescence du chômage que CAFPI a déjà anticipé grâce à son produit « garantie individuelle perte d’emploi », clairement adapté à ce nouvel environnement économique.

Mis en place par Vitae Assurances début 2008, ce complément indispensable au crédit, couvre tous types d’incidents de la vie professionnelle que ses clients peuvent rencontrer.

La « garantie individuelle perte d’emploi », permet le versement d’une indemnité forfaitaire mensuelle pendant la durée de chômage, venant compléter les allocations versées par les Assedic.

Cette garantie, distribuée en France Métropolitaine et dans les Dom Tom est ouverte à tous les salariés du privé allant de 23 à 53 ans et se déclenche quelque soit le motif de licenciement. Ainsi à partir de 7 euros par mois, l’indemnité complémentaire pourra aller de 100 à 600 euros pour les non cadres et de 300 à 1000 euros pour les cadres.

Cette indemnité est non imposable et permet ainsi de bénéficier d’un véritable complément financier. Souple, la souscription à ce contrat est libre et indépendante de toute souscription d’assurance de prêt. Elle peut même être contractée à n’importe quel moment après la signature de ce dernier.