Pologne: la privatisation du groupe d’assurances PZU attire un nombre record d’investisseurs

Un nombre record de plus 250.000 investisseurs individuels se sont inscrits pour participer à l’achat de 7 millions d’actions de PZU, le principal groupe d’assurances en Pologne qui entre en Bourse dans les prochains jours, a annoncé jeudi le ministre du Trésor Aleksander Grad.

« Nous avons un nouveau record sur notre marché des capitaux, avec plus de 250.000 investisseurs désireux d’acheter les actions de PZU », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Une personne est autorisée à acquérir 30 actions au maximum, au prix unitaire de 312,50 zlotys (80 euros). Le Trésor encaissera à ce titre plus de 2Mds de zlotys (510M d’euros), a précisé le ministre.

Le ministère du Trésor annoncera « le 7 ou 8 mai » la date de la première cotation de PZU à la Bourse de Varsovie, a-t-il dit, alors que les annonces officielles antérieures citaient la date du 14 mai pour la première cotation. La privatisation de PZU constitue la plus grande offre publique d’actions à la Bourse de Varsovie depuis sa réouverture en 1991, consécutive à la chute du régime communiste en 1989 et le retour de la Pologne à l’économie de marché.

C’est aussi l’une des plus grandes offres en Europe ces dernières années, selon les analystes. Le Trésor polonais qui contrôle PZU, et l’assureur néerlandais Eureko qui en est le propriétaire minoritaire, vendent ensemble 30% de la compagnie. Cette vente s’inscrit dans le large programme des privatisations du gouvernement polonais, désireux d’encaisser à ce titre 7,5Mds d’euros cette année pour réduire son déficit budgétaire.

Varsovie, 29 avril 2010 (AFP)