Le pilotage des régimes de prévoyance-santé est un enjeu pour les multinationales françaises (1/2)

Pour les multinationales françaises, le pilotage des programmes de prévoyance-santé est devenu un sujet d’actualité afin de maîtriser l’information et de donner de la cohérence à la couverture des salariés dans les filiales du groupe.

L’efficacité financière constitue un enjeu prioritaire, à travers des outils (pooling, captives…) qui nécessitent des compétences croisées de risk managers et de Ressources Humaines. Une vision globale et une stratégie cohérente du pilotage des régimes de prévoyance permettent de faire face au risque de couverture inadaptée, à la pression des coûts ou aux dérives inflationnistes. Le management global facilite la mise en place dans les filiales de dispositifs de prévention, de programmes de bien-être, ou le développement de plateformes technologiques facilitant l’accès aux systèmes de santé. Cette approche reste à ce jour l’apanage des grands groupes internationaux, même si l’intérêt se développe dans toutes les entreprises internationales quelle que soit leur taille.

Les assureurs, et surtout les réseaux internationaux, ont mis en place et développent des offres et services pour répondre à ces attentes. Les réseaux proposent par exemple des solutions financières de souscription globale, ou développent leur capacité sur la solution captive, déjà existante mais en extension. En effet, le nombre de captives prévoyance augmente de façon exponentielle (moins de 10 en 2000, 40 en 2010, près de 100 aujourd’hui), cinq réseaux proposent maintenant cette offre, un sixième tentant de la développer.

L’appétit des réseaux d’assurance se retrouve également dans leur volonté d’accroître leur présence géographique

L’appétit des réseaux d’assurance se retrouve également dans leur volonté d’accroître leur présence géographique, notamment en couvrant des zones jusqu’alors peu développées comme l’Afrique. Le nombre moyen de pays couverts par réseau est ainsi passé de 76 en 2010 à 97 en 2016 (+28% en 6 ans). Quant aux couvertures pour les expatriés, les assureurs français proposent toujours une couverture des besoins existants très suffisante alors que nous voyons arriver progressivement les acteurs anglo-saxons spécialistes de l’assurance santé sur le marché des multinationales françaises.

L’évolution des coûts est essentiellement portée par l’inflation médicale, en constante augmentation. Elle atteint maintenant environ 9% au niveau Monde, avec une certaine disparité d’une région à l’autre. Les multinationales veulent maîtriser ou, du moins, limiter cette dérive des prix par le pilotage et la revue des cotations par le corporate ou la captive, l’analyse accrue de la sinistralité locale grâce aux systèmes de reporting des réseaux, et la mise en place de programmes spécifiques et ciblés (dépistage, prévention, formation, bien-être, etc…). Pour les programmes expatriés, l’inflation est également à la hausse avec des majorations qui peuvent dépasser les 5% pour certains assureurs. Par ailleurs, les écarts de change dans des marchés financiers très volatiles peuvent impacter le niveau des primes.


maud-mercier_300Maud Mercier est Directrice, Global Service & Solutions – Willis Towers Watson Paris. Elle possède près de 15 ans d’expérience dans le conseil en retraite, avantages sociaux et gestion des risques.  Elle a rejoint Towers Watson en 2000. Elle intervient sur des missions de conseil, notamment en consolidation et comptabilisation des engagements sociaux selon les normes internationales, revue et audit des avantages sociaux offerts par les multinationales françaises dans leurs filiales à travers le monde, et dans la conception, la mise en place et le financement de programmes d’avantages sociaux dans le monde.

cecile-schechter_300Cécile SCHECHTER est Responsable des offres conseil et gestion dédiées à la mobilité internationale chez Gras Savoye. Diplômée de l’ESSEC, elle a rejoint Gras Savoye début 2014 après avoir notamment occupé pendant 10 ans le poste de Responsable technique sur le marché des employés mobiles (Expatriés, Organisations Internationales, Ambassades etc.) au sein de la Direction «International Employee Benefits» d’AXA.

Source link