Perspectives 2009 : La Macif envisage son avenir entre banque, international et pôle mutualiste

Logo MacifEn marge des résultats 2008 présentés mercredi 29 avril, le Groupe Macif et son président, Gérard Andreck, ont tracé quelques lignes de conduite pour l’année 2009. La mise en œuvre du projet Socram Banque, en partenariat avec les Caisses d’Epargne et la Maif, l’extension de ses activités à l’international et la poursuite de l’alliance avec la Matmut et la Maif dans une société de groupe d’assurance mutuelle sont les principaux axes de travail de la mutuelle.

Avec des résultats stables pour l’année 2008, la Macif se tourne vers 2009 avec des ambitions de diversité. Le projet bancaire en est un bon exemple. Il est d’ores et déjà en phase de test en interne et Gérard Andreck, le président de la mutuelle, a assuré que les péripéties vécues par le Groupe Caisse d’Epargne, notamment par son rapprochement avec Banque Populaire et les déboires de Natixis, ne concernaient pas la Macif et l’offre bancaire. De même, l’entrée de la Matmut dans la Socram Banque en est « toujours au même point », c’est-à-dire en position d’attente.
L’offre Socram Banque sera lancée à destination des sociétaires à l’automne, en raison d’efforts de formation particulièrement importants à fournir à destination des agences.

L’autre point qui rassemble la Macif, la Maif et la Matmut, c’est évidemment le projet de Sgam annoncé fin mars.
Pour le moment, Gérard Andreck a répété que tout le monde était resté « au stade de l’intention » mais il a également reconnu que des « champs de coopération », au nombre de quinze, venaient d’être recensés. Il a cité en exemple « la réassurance, les achats en commun, les relations avec le secteur de la réparation, l’international, la gestion d’actifs » tout en réaffirmant la volonté des trois mutuelles de « préserver la souveraineté » de chacune.

Enfin, la Macif poursuit ses partenariats et ses participations à l’étranger, « en promulguant l’esprit mutualiste ». C’est le cas en Pologne, au Portugal, en Algérie, en Espagne (avec la Maif), en Grèce et en Belgique notamment, avec des offres en assurance dommages et en assurance vie parfois.
Parrallèlement, la mutuelle travaille en interne à présenter un bilan carbone plus conforme avec des exigences de développement durable, et lance un projet d’entreprise à horizon 2015 pour améliorer sa gouvernance et la proximité avec les sociétaires ainsi que sa performance.