Nouvel accord du Crédit Agricole et Generali sur Intesa Sanpaolo

    0

    Crédit Agricole et Generali ont mis au point un nouvel accord sur Intesa Sanpaolo pour satisfaire les exigences de l’autorité de la concurrence italienne, ont-ils annoncé jeudi dans un communiqué commun.

    Cet accord, d’une durée de trois ans, prévoit “un processus de consultation préalable” entre les deux groupes afin de “valoriser au mieux leurs participations” dans la banque italienne, indiquent-ils. Ce texte se substitue au pacte annoncé le 24 avril 2009. Crédit Agricole et Generali, qui détiennent respectivement 5,07% et 5,82% de la banque italienne Intesa Sanpaolo, avaient fait part fin avril de la signature d’un pacte d’actionnaires pour agir de concert au sein des organes d’Intesa Sanpaolo.

    Jugeant ce pacte contraire à la “nécessaire indépendance” de la banque italienne à l’égard de la française, l’Antitrust italien avait annoncé le 14 mai l’ouverture d’une enquête, faisant peser le risque d’une amende comprise entre 500 millions et 5 milliards d’euros pour Intesa Sanpaolo. Le Crédit Agricole et Generali avaient alors suspendu ce pacte fin mai.

    L’autorité de la concurrence critiquait notamment le fait que Crédit Agricole n’ait pas réduit sa participation au sein du capital d’Intesa Sanpaolo à 5% début 2008 et à 2% cette année, comme elle l’avait demandé en échange de son feu vert à la fusion entre Banca Intesa et San Paolo Imi qui a donné naissance fin 2006 à Intesa Sanpaolo.

    Selon l’accord annoncé jeudi, Crédit Agricole et Generali ne pourront plus se consulter sur des sujets susceptibles de porter atteinte à la concurrence avec Intesa Sanpaolo.

    Les deux groupes renonçent également à présenter une liste conjointe au Conseil de surveillance et à se consulter sur la nomination d’un membre du directoire comme le prévoyait le premier pacte.

    AFP