“Nous sommes prêts à affronter le marché de l’ANI avec détermination”, Yvon Breton, AG2R La Mondiale

Dans une interview accordée à News Assurances Pro, Yvon Breton, directeur général délégué d’AG2R La Mondiale, revient sur l’exercice passé pour le groupe de protection sociale et évoque les grands chantiers de l’année 2014 sur fond d’ANI, de croissance externe ou encore de sponsoring.

Quel est le bilan de 2013 pour AG2R La Mondiale ?

Il est encore trop tôt pour livrer des chiffres car nos résultats définitifs ne sont pas encore arrêtés, mais tous nos objectifs ont été atteints. Nos marchés ont très bien tenu malgré un contexte économique complexe et une concurrence qui s’exacerbe. Sur l’épargne retraite, et surtout sur l’assurance vie, notre collecte est de nouveau largement positive, comme en 2012, année où ce marché avait reculé pour la première fois.

Que prévoyez-vous pour 2014 ?

Une nouvelle belle année si les incertitudes règlementaires autour de l’ANI du 11 janvier 2013 sont levées. Ce marché représente environ 3Mds d’euros de cotisations en complémentaire santé et six millions de personnes supplémentaires à couvrir en assurance collective, surtout dans les TPE. Nous attendons d’en savoir plus sur son cadre règlementaire, mais nous sommes prêts à l’affronter avec détermination. Ce qui est sûr, c’est que ce potentiel d’affaires nouvelles stimulera le marché et exacerbera la concurrence.

 Quel est votre plan de bataille pour attaquer ce marché ?

Le montant des primes et des garanties feront la différence, mais aussi les services associés sur lesquels nous innovons depuis longtemps. Dans l’assurance-santé et la prévention, AG2R La Mondiale a lancé le premier produit d’assurance dépendance, il y a trente ans, quand personne ou presque n’en parlait ! Ces services s’inscrivent dans nos valeurs qui consistent à allier dans nos offres performance et solidarité. Le public connaît bien nos soutiens et nos parrainages d’actions concourant à favoriser la recherche médicale et le bien-être de nos concitoyens.

Ou en êtes-vous en termes de croissance externe ?

Au-delà de poursuivre la dynamique de notre réseau commercial, notre objectif est de nouer de nouveaux partenariats, comme en retraite complémentaire et en santé. Si les négociations en cours aboutissent, AG2R La Mondiale devrait constituer un groupe de protection sociale encore mieux armé pour affronter la concurrence, avec des produits et services, en protection sociale et patrimoniale, répondant aux attentes des particuliers et des entreprises. Notre mode de gouvernance, performant et original, conjuguant les valeurs du paritarisme et du mutualisme, constitue un véritable atout.

L’an dernier, vous a apporté la seule victoire d’étape française sur le Tour de France le jour de votre anniversaire. Poursuivez-vous votre soutien à l’équipe de Vincent Lavenu ?

Ce fut un grand moment de fierté et d’émotion pour toute l’entreprise mais aussi pour nos concitoyens. Nous continuons avec Vincent Lavenu jusqu’en 2016 tant cela donne de la visibilité à notre Marque et fédère nos 7.500 collaborateurs. AG2R La Mondiale a aussi conclu des partenariats avec les fédérations françaises de voile et de cyclisme pour développer l’accès des personnes à mobilité réduite à ces sports. Nous contribuerons par exemple à l’organisation de compétitions réunissant valides et personnes en situation de handicap et nous financerons des actions de formation de dirigeants de clubs et des équipements. Ce sponsoring sportif favorise aussi des actions de relations publiques qui contribuent à notre développement.