Notation : MMA relevée à “A” suite à la réorganisation de Covéa

L’agence de notation Standard & Poor’s a relevé d’un cran, à “A”, la note de l’assureur mutualiste MMA, à l’issue d’un examen lié à la réorganisation de la Société de groupe d’assurance mutuelle (Sgam) à laquelle il appartient, selon un communiqué publié vendredi.

S&P a assorti cette note d’une perspective stable, ce qui signifie qu’elle n’envisage pas de la modifier pour le moment. La Sgam Covéa, structure faîtière des assureurs Maaf, MMA et GMF, s’était dotée fin 2012 d’un holding qui contrôle l’ensemble des sociétés opérationnelles du groupe. Jusqu’alors, elle fonctionnait grâce à un système complexe de participations croisées.

La création du holding Covéa Coopérations et la réorganisation des participations au sein de Covéa nous conduit à élargir le spectre de notre analyse de MMA par rapport à l’ensemble du groupe Covéa“, explique Standard & Poor’s.

La société anonyme Covéa Coopérations est détenue à 33,3% par chacune des mutuelles de tête et contrôle à 100% les sociétés opérationnelles de Covéa. “Cette réorganisation a des effets matériels sur les sources de risque et de revenus de MMA, qui reposent davantage sur le profil financier et opérationnel du groupe Covéa dans son ensemble“, fait valoir S&P.

Paris, 26 avril 2013 (AFP)