Notation : Les perspectives d’Allianz redeviennent favorables selon S&P

Standard & Poor’s délivre un satisfecit à Allianz SE et Allianz France et fait passer ses perspectives de négatives à stables grâce à une bonne capitalisation.

Pour Standard & Poor’s, Allianz a amélioré sa position en 2012 et est mieux préparé pour aborder l’avenir. S&P a relevé la perspective de l’assureur allemand Allianz SE de négative à stable. Sa bonne note de crédit de long terme AA est confirmée. La filiale française d’Allianz voit également ses perspectives passer de négatives à stables et conserve sa note A+.

L’agence de notation explique qu’Allianz et ses filiales sont désormais suffisamment bien dotés en capital pour affronter solidement des conditions de marché incertaines. Ses perspectives s’améliorent, le groupe est plus à l’abri des turbulences de la zone euro et des marchés financiers.

L’année 2011 avait été coûteuse pour Allianz sur le plan financier (dépréciations d’actifs sur la dette grecque et d’autres actifs financiers) et en catastrophes naturelles. En 2012, le groupe a doublé ses bénéfices à 5,2Mds d’euros et son résultat opérationnel a atteint 9,5Mds d’euros en hausse de 21%. Pour 2013-2014, S&P estime que des prévisions de résultat opérationnel de 8-9Mds d’euros et des bénéfices de plus de 4Mds d’euros sont robustes.

30Mds d’euros sur la dette italienne

S&P valide les performances du groupe, sa gouvernance, son modèle économique (position concurrentielle, diversité des activités et des ancrages géographiques créant des revenus). En outre, les provisions pour participations aux bénéfices et la part des bénéfices non distribués permettent une meilleure capitalisation.

Néanmoins, S&P surveillera l’exposition d’Allianz à la dette italienne à hauteur de 30Mds d’euros qui constitue la principale menace pour le groupe. Les taux d’intérêts bas mettent aussi sous pression Allianz pour ses rendements des produits d’assurance-vie et non-vie.