Notation (mis à jour) : Banques et Assurances sous le feu des agences

Le siège de CNP Assurances à Paris

 Hier, Standard & Poor’s confirmait la note de crédit à long terme « AA- » de CNP Assurances et plaçait celle de Groupama sous surveillance négative. Ce matin, c’est l’agence Moody’s qui vient de dégrader d’un cran la note de Société Générale et Crédit Agricole.

Hier, CNP Assurances a été placée sous perspective négative par l’agence de notation Standard & Poor’s, suite à l’affaiblissement de la suffisance de son capital notamment en raison de son exposition à la dette Grecque. S&P craint que l’environnement financier difficile limitera la capacité de CNP Assurances à rétablir rapidement ses fonds propres.

CNP Assurances rappelle dans un communiqué, « la stabilité de sa marge de solvabilité évaluée sous Solvabilité 1, qui s’établit au 30 juin 2011 à 113 % sur la base des seuls fonds propres et titres subordonnés. L’assureur se dit « confiant dans sa capacité à maintenir un niveau de solidité financière parmi les meilleures compagnies Européennes ». L’agence confirme la note de crédit à long terme« AA- » de CNP Assurances et place dans le même temps la note de crédit à long terme «BBB +» de l’autre assureur français Groupama sous Credit Watch négatif, en raison d’un probable affaiblissement de son profil financier.

Les bancassureurs n’échappent pas à la règle

Ce matin, c’est au tour des trois grandes banques françaises de subir les appréciations de l’agence américaine Moody’s. Cette dernière vient de dégrader la note de la Société Générale de «Aa2» à «Aa3», et celle de Crédit Agricole de «Aa1» à «Aa2». La notation de BNP Paribas quant à elle, est mise sous surveillance avec un risque d’abaissement ultérieur. Les notes des trois bancassureurs étaient sous surveillance depuis juin dernier avec perspective négatives.