Notation : Le directeur général de Groupama ne comprend pas la décision de S&P

Le directeur général de l’assureur mutualiste Groupama SA, Thierry Martel, a jugé incompréhensible la décision de l’agence d’évaluation financière Standard and Poor’s (S&P) d’envisager d’abaisser jusqu’à deux crans la note du groupe, dans un entretien au JDD.

« Ce +process+ est incompréhensible. Les circonstances de cette décision nous intriguent », indique M. Martel qui explique qu’il avait présenté son plan d’action à l’agence S&P dans la foulée de sa nomination en octobre dernier et qu’elle avait alors maintenu la note BBB.

« Début décembre, nous leur annonçons que nous sommes en négociation avec le groupe Caisse des dépôts pour la cession de notre participation dans Silic et que nous souhaitons leur exposer notre projet. Fin de non recevoir », S&P indique « qu’elle ne prendra pas en compte ce projet dans son analyse tant qu’il n’est pas signé », raconte-t-il au Journal du Dimanche (JDD).

Vendredi, l’agence a indiqué craindre que « la situation financière et le niveau de solvabilité réglementaire du groupe ne soient davantage affaiblis dans un contexte de marché très difficile, au point qu’ils ne soient plus compatibles avec une note BBB ». « Ils daignent nous entendre demain (lundi), c’est un peu tard, les effets d’annonce sont faits et c’est cela qui me choque », dit-il, accusant les agences de « tyranniser les entreprises ».

Paris, 11 déc 2011 (AFP)