Nomination : Le nouveau directeur général de CNP ne sera connu qu’à partir du 29 juin

Le siège de CNP Assurances à Paris

La date de l’assemblée générale de CNP Assurances a été reportée par le conseil d’administration du 7 au 29 juin, selon un communiqué publié vendredi, ce qui permettra de ne désigner le nouveau directeur général qu’après les élections présidentielle et législatives.

Le mandat de l’actuel directeur général, Gilles Benoist, arrive à échéance à la date de l’assemblée générale. Son remplaçant sera désigné par le conseil immédiatement après l’AG.

Dans la mesure où les grands actionnaires publics de CNP (Caisse des dépôts et la Banque Postale) contrôlent plus de la moitié du capital, il a été décidé de surseoir dans l’attente du résultat des élections.

Mi-mars, le directeur général par intérim de la Caisse des dépôts (CDC), Antoine Gosset-Grainville, avait jugé “préférable que l’assemblée générale se tienne à la fin du mois de juin”.

En janvier, le président de la République Nicolas Sarkozy avait décidé de geler les nominations à la tête des établissements publics jusqu’à la présidentielle.

L’ancien patron de la CDC, Augustin de Romanet, est candidat à la succession de M. Benoist, qui a lui indiqué publiquement sa préférence pour le directeur général adjoint de CNP, Antoine Lissowski.