Nicolas Sarkozy promet de lancer après l’été le débat sur le risque dépendance

    nicolas-sarkozy-70Nicolas Sarkozy a confirmé mardi à Nancy sa volonté de lancer après l’été le débat sur la création d’un “cinquième risque” destiné à une meilleure prise en charge de la dépendance des personnes âgées et handicapées, promettant que des “décisions seront prises”.

    “La question de la création d’un cinquième risque de sécurité sociale, je la pose, ce sera l’un des grands chantiers de l’année prochaine”, a déclaré M. Sarkozy lors d’une table-ronde sur la réforme de l’hôpital.

    “La question que nous poserons collectivement au pays (c’est): ne faut-il pas créer un cinquième risque, le risque dépendance ? A partir de ce moment-là se pose la question des moyens, il en faut plus, donc la question du financement”, a poursuivi le chef de l’Etat.

    “Nous les évoquerons (ces questions) c’est vraiment le sujet de la prochaine année scolaire”, a-t-il ajouté.

    “Je ne veux pas commencer à tracer des pistes maintenant parce que c’est trop lourd pour en parler de façon presque anecdotique (…) il y aura des décisions”, a également assuré Nicolas Sarkozy, promettant “des créations de postes, des lits de plus, des moyens de plus”.

    Evoquant lundi soir à l’Elysée la réforme des hôpitaux, le chef de l’Etat avait indiqué qu’il “s’impliquerait dans quelques semaines, quelques mois, dans la création d’un cinquième risque”.

    Le ministre du Travail Brice Hortefeux avait dit la semaine dernière avoir soumis au Premier ministre et à l’Elysée des “propositions” pour la prise en charge des personnes dépendantes.

    AFP