Mutuelles : La Smerep quitte le réseau EmeVia

La mutuelle étudiante Smerep annonce qu’elle quitte le réseau national EmeVia pour cause de divergence de point de vue concernant la gestion du système mutualiste estudiantin.

La Smerep, qui gère notamment le Centre 617 de Sécurité Sociale étudiante, vient d’annoncer qu’elle souhaitait quitter le réseau national EmeVia (anciennement Usem), qui rassemble 11 mutuelles étudiantes à travers l’hexagone.

Face à la récurrente remise en cause du système de Sécurité Sociale étudiante, la Smerep souhaite se désengager du groupement des mutuelles étudiantes régionales EmeVia pour cause de divergences de point de vue. En effet, suite rapport de la Cour des comptes de juillet dernier qui dénonçait la qualité de service de la LMDE, la Smerep regrette “la tiédeur de la réponse apportée par EmeVia” et sa “posture attentiste”.

Dans un communiqué, Grégoire Darricau, président du Conseil d’Administration de la Smerep déclare qu’“en tant que 1ère mutuelle étudiante régionale, la Smerep entend porter haut et fort ses convictions sur les questions de protection sociale étudiante, sur l’univers mutualiste étudiant ou, plus généralement sur les questions de santé des étudiants”.

Un régime moins coûteux que celui du régime général

Avec un déficit cumulé de 35M d’euros en 2012, la MGEN a du venir au secours de la LMDE pour éviter la cessation de paiement. Une situation compliquée, loin de celle de la Smerep dont la santé financière est saine.

Ainsi, la mutuelle étudiante compte s’appuyer sur sa solidité pour faire valoir sa vision à long terme de la Mutualité étudiante – “un régime qui doit et peut être moins coûteux que celui du régime général” – et souhaite désormais porter seule sa vision de la couverture santé des étudiants.