Munich Re table sur un bénéfice compris entre 2,2 et 2,5 milliards d’euros en 2009

Le numéro un mondial de la réassurance, l’allemand Munich Re, a annoncé jeudi miser sur un bénéfice net annuel compris entre 2,2 et 2,5 milliards d’euros en 2009, après avoir publié un bénéfice net par du groupe de 644 millions d’euros au troisième trimestre.

Les analystes interrogés par Dow Jones Newswires espéraient toutefois davantage, 727 millions d’euros de bénéfice net, au troisième trimestre.

La prévision annuelle d’entrées de primes brutes du groupe est restée inchangée, soit une fourchette de 40 à 42 milliards d’euros.

Les entrées de primes brutes au troisième trimestre ont progressé de 11,7% sur un an, à 10,3 milliards d’euros, dépassant légèrement les prévisions des analystes. Cette hausse est surtout à mettre sur le compte des activités de réassurance (+18,4%), la principale division du groupe, tandis que les entrées de primes brutes dans la division d’assurance n’ont augmenté que de 1,2% sur un an.

Munich Re a profité d’acquisitions consolidées cette année pour gonfler ses actifs, et de tarifs dans la réassurance plus élevés en raison de la crise. “Si l’exercice 2009 se termine aussi bien”, estime le directeur financier de Munich Re Jörg Schneider dans le communiqué, le groupe pourra atteindre son objectif d’un ratio de rentabilité ajustée au risque (Rorac), étalon de mesure de la performance dans le secteur, de 15% cette année.

Francfort, 5 nov 2009 (AFP)